Arthur Rinderknech :" Je ne voulais pas blesser Roger Federer"



by   |  LECTURES 4497

Arthur Rinderknech :" Je ne voulais pas blesser Roger Federer"

Roger Federer était un homme en mission au début de la saison 2002, atteignant la première finale du Masters 1000 à Miami et remportant le premier titre à ce niveau à Hambourg en mai pour se retrouver dans le top 10.

Après ce résultat remarquable, le jeune Suisse s'est essoufflé, laissant Roland Garros et Wimbledon sans victoire à son actif et luttant avant l'US Open, y compris sur le plan personnel.

Roger a retrouvé la forme à New York pour se hisser au quatrième tour, battant Xavier Malisse 4-6, 6-3, 6-4, 6-4 en deux heures et 13 minutes pour une troisième victoire consécutive dans le dernier Majeur de la saison.

Federer a trouvé le rythme pour s'imposer en quatre sets après un lent départ, se sentant mieux sur le court que les mois précédents et s'attendant à ce que la suite de l'événement soit similaire.


Parlant de ses capacités sur différentes surfaces, Roger a admis qu'il se sentait plus à l'aise sur les courts couverts, où les conditions sont toujours les mêmes. Il a également mentionné à quel point il est difficile de dominer le gazon, attendant avec impatience d'autres bons départs sur la surface la plus rapide dans les années à venir.

Malgré le titre de Hambourg et quelques autres résultats de valeur, Federer a désigné la terre battue comme sa surface la plus vulnérable et celle où il doit le plus améliorer son jeu pour rester compétitif.

Rinderknech parle de Federer

De la 178e place mondiale à la 58e place ATP en une saison, Arthur Rinderknech a été invité par Antoine Benneteau pour Eurosport. Dans ce podcast passionnant, le Français a partagé une anecdote sur Roger Federer : "Roger est très poli.

J'ai eu la chance de m'échauffer avec lui cette année à Halle. J'ai mal dormi la veille comme si j'avais un gros match en vue. je suis arrivé et j'étais tellement tendu pendant l'échauffement.

Ça a duré 30 minutes mais je suis sorti avec un bras douloureux parce que mon bras était vraiment tendu. Je ne voulais pas frapper trop fort, ni trop lentement. Il était au filet, je ne voulais pas frapper trop fort, je ne voulais pas le blesser.

Il était très détendu, il frappe tous les coups. En sortant de cet échauffement, j'en avais fini pour la journée" Roger Federer a remporté le prix ATP Fan's Favorite cette année, ce qui en fait la 19e fois consécutive que le Suisse reçoit cet honneur.

Le premier lauréat de ce prix fut Gustavo Kuerten en 2000. Marat Safin a été élu Fan Favorite les deux années suivantes, mais depuis 2003, Federer a remporté le prix chaque année.