Berrettini: "Federer est le membre du Big 3 que j'aimerais pouvoir affronter le plus"



by   |  LECTURES 1580

Berrettini: "Federer est le membre du Big 3 que j'aimerais pouvoir affronter le plus"

La star du tennis italien Matteo Berrettini a déclaré que Roger Federer est le joueur du Big 3 qu'il aimerait pouvoir affronter le plus souvent. Berrettini, actuellement classé No. 7 mondial, a affronté Roger Federer à deux reprises et a également terminé du côté des perdants lors de chacun de ces matchs.

Berrettini devait affronter Federer lors des huitièmes de finale de Roland-Garros 2021, mais le Suisse a déclaré forfait, laissant l’Italien passer àl’étape supérieure sans jouer.

"Face à lui, c’est émouvant. C’est donc Federer que j’aimerais affronter Federer au maximum parmi les trois grands", a déclaré le joueur à La Gazzetta dello Sport.

Tandis que Federer se remet d'une opération au genou, Berrettini admet qu'il est davantage susceptible de jouer à nouveau contre Novak Djokovic. "Je suis plus susceptible de jouer Djokovic", a-t-il admis.

Matteo Berrettini se souvient avoir été écrasé par Federer

Berrettini a été humilié lors de son premier match contre Federer, car il pensait avoir toutes ses chances alors que le Suisse l’a écrasé par un score sans appel de 6-1, 6-2, 6-2 à Wimbledon 2019.

"À Wimbledon contre Federer, mes mains transpiraient mais j'étais vraiment heureux de pouvoir vivre cette expérience. J'ai fait rire les gens à ma façon de jouer, mais ce match m’a beaucoup aidé pour les grands événements qui ont suivis", a récemment expliqué Berrettini.

Berrettini a grandi en admirant Federer et il a récemment expliqué jusqu'où allait son admiration pour le Suisse. "J'ai grandi en regardant jouerf Roger Federer et en l'encourageant toujours.

Je l'ai soutenu autant que j'ai pu, le suivant à la télévision chaque fois qu'il jouait. Puis j'ai réalisé que je jouais dans le même tournoi que lui. Je ne pouvais donc plus le soutenir de la même manière.

J'ai raconté cette histoire à Roger parce que maintenant nous nous entendons si bien sur le Tour. Je pense que c'est la raion pour laquelle, la première fois que nous nous sommes rencontrés sur le court central de Wimbledon, il m'a détruit, parce que je ne pouvais pas croire que j'étais bien là à jouer contre mon modèle sur l'un des courts les plus emblématiques du Tour », a expliqué Berrettini.