Gonzalez : "2022 est une année cruciale pour Roger Federer et Rafael Nadal"



by   |  LECTURES 1860

Gonzalez : "2022 est une année cruciale pour Roger Federer et Rafael Nadal"

Roger Federer et Rafael Nadal ont joué un rôle marginal cette année, du fait d’une série de problèmes physiques qui ont limité leurs apparitions durant les compétitions de tennis.

Par ailleurs, ce fut une excellente année pour Novak Djokovic, mais aussi pour Alexander Zverev et Daniil Medvedev, deux joueurs de la NextGen. Lors d'une interview exclusive avec Tennis365, l'ancien joueur de tennis chilien Fernando Gonzalez a tourné son regard vers la saison 2022.

"Ces deux dernières saisons ont été assez particulières en raison du covid, qui a perturbé presque tous les secteurs", a analysé Gonzalez. "2021 s'est certainement mieux passé que 2020, mais il reste des problèmes liés au voyage et aux déplacements.

Nous espérons que l'année prochaine marquera le retour définitif à la normalité. Je l'espère vraiment, car il se passe tellement de choses passionnantes dans notre sport", a ajouté Gonzalez.

"Tout d'abord, il sera intéressant de voir ce que Roger Federer et Rafael Nadal pourront faire en 2022. Il y a d'énormes attentes poutt Daniil Medvedev et Alexander Zverev, qui ont connu un excellent second semestre 2021."

2022 une année cruciale pour Federer et Nadal selon Gonzalez

Gonzaez a ensuite conclu : "Le Russe a remporté son premier Grand Chelem à New York, tandis que Zverev a remporté la Finale de l’ATP à Turin.

Parmi les très jeunes, j'aime beaucoup Andrey Rublev et Jannik Sinner. Tous deux ont un grand talent et seront parmi les protagonistes du circuit masculin dans les années à venir." L’année 2021 a donné de nombreuses idées intéressantes, en attendant la fin de la Coupe Davis.

Novak Djokovic a littéralement régné sur la première partie de la saison en remportant trois titres du Grand Chelem. Le numéro 1 mondial a battu Daniil Medvedev en finale à l'Open d'Australie, il a battu Rafael Nadal puis Stefanos Tsitsipas à Roland Garros, avant d’éliminer Matteo Berrettini en finale de Wimbledon.