Roger Federer : "Nous devons nous rappeler que les joueurs de tennis sont..."



by   |  LECTURES 4283

Roger Federer : "Nous devons nous rappeler que les joueurs de tennis sont..."

Roger Federer est actuellement neuvième au classement, avec 3765 points et perdra 480 points la semaine prochaine, se plaçant ainsi à 3285ème place. Felix Auger-Aliassime l'aura à portée, un peu plus de 20 points, même si Hubert Hurkacz pourrait également l'atteindre, étant à peine à 64 points de lui.

Un bon tournoi des deux à Indian Wells leur ferait dépasser l'Helvétien au classement, mais même si cela ne se produisait pas, ce n'est qu'une question de temps avant que Federer ne quitte le Top 10 tout seul, puisque dans les semaines à venir il continuera à perdre des points.

Par exemple, le 25 de ce mois, il perdra les 500 points qu'il défend encore du titre de Bâle de 2019 et le 8 novembre, il perdra les 400 qu'il lui reste de sa dernière participation aux Nitto ATP Finals.

Environ 900 points qui le placeront aux alentours de la 18ème place du classement, la plus basse qu'il aura eue depuis le 4 juin 2001, il y a plus de 20 ans. En 2017, après une absence de six mois, il a glissé à la 17e place, mais a rapidement gravi les échelons après avoir gagné à Melbourne cette année-là.

Cela n'arrivera pas en 2022. Roger perdra également les 720 points en demi-finale de l'Open d'Australie en 2019, rendant sa chute dans le classement plus que remarquable.

Roger Federer réfléchit sur les réseaux sociaux

Roger Federer s'est récemment entretenu avec Jonathan Heaf du GQ Magazine sur divers sujets, notamment les difficultés de Naomi Osaka et Emma Raducanu sur la grande scène, la domination des Trois Grands et les hauts sans manches de Rafael Nadal.

"Oui, je pense qu'il y a trop de pression", a déclaré Federer. "Je suivais l'incroyable course d'Emma Raducanu à Wimbledon et aussi de Naomi Osaka ces dernières années – c'était incroyable, leurs deux histoires.

Mais ça fait mal quand vous voyez ce qui se passe et quand ils ne se sentent pas bien. " Selon Roger Federer, il est extrêmement difficile de gérer la négativité sur les réseaux sociaux.

"Je ne peux pas imaginer passer le début de ma carrière avec les réseaux sociaux. ; Je n'ai aucune idée de comment j'aurais géré cela", a déclaré le Suisse.

"Pour chaque 10 bons commentaires, il y a toujours un commentaire négatif et, bien sûr, c'est celui sur lequel vous vous concentrez. C'est une situation horrible. Même quand je me sens déprimé, je sais que je dois agir d'une certaine manière devant la presse du monde entier.

Nous devons nous rappeler que les joueurs de tennis sont des athlètes et des professionnels, mais nous sommes aussi humains."