Le calendrier de Roger Federer jusqu’en février 2019


by   |  LECTURES 10567
Le calendrier de Roger Federer jusqu’en février 2019

Roger Federer aime planifier son calendrier bien à l’avance. Le Suisse ne cache pas qu’il rêve de gagner les ATP Finals de Londres qui auront lieu le mois prochain ; quant à la suite, son programme prévoit quelques semaines de vacances comme l’an dernier (quand il s’était rendu aux Maldives avec sa famille, où il avait par ailleurs rencontré son collègue Marin Cilic), la préparation en vue de la tournée australienne étant censée se dérouler à Dubaï.

Pour février 2019, Federer a prévu de rentrer en terre helvète pour profiter de quelques semaines de repos ; il est actuellement en question qu’il participe au tournoi de Rotterdam - où il a célébré son retour à la première place mondiale cette année - ou à celui de Dubaï, car il pourrait bien décider de ne disputer finalement aucun de ces deux événements.

Le tenant du titre à l’Open d’Australie, en attendant d’affronter J.L Struff au deuxième tour du tournoi Atp 500 de Bâle, a voulu faire les éloges de son pays ainsi que de ses compatriotes : “Ce qui est beau ici, c’est qu’il est rare de tomber sur des foules immenses dans la rue.

Je raconte une anecdote amusante : une fois, un homme s’est approché pour faire une blague. ‘N’allume pas de feu’, m’a-t-il dit, ‘Tu ne peux pas le faire ici’. Je savais qu’il y avait le risque d’incendie en été, mais je ne pensais pas que c’était interdit dans cet endroit aussi.

Du coup j’ai cru qu’il rigolait. Effectivement, il a ensuite présenté ses excuses car il pensait que j’étais quelqu’un d’autre ! ”, a conclu Federer en souriant. Quant à la façon où les gens le côtoient, le 20 fois champion en Grand Cheleme a ajouté : “La plupart des fois on me dit bonjour ou des choses du genre ‘Je suis très heureux de te voir dans la vie réelle'

En Suisse, les gens sont très calmes. Ailleurs, cela peut au contraire tourner à la folie (...) Je n’ai jamais vécu d’expériences désagréables [en Suisse]. En général, j’ai eu affaire à très peu de choses négatives dans ma vie.

Il y a des moments amusants, tout le monde sait qui je suis mais on me regarde comme si l’on se connaissait depuis des années simplement car on me voit jouer à la télé”.