Federer explique sa mentalité de jeu sur gazon : "Sinon…vous allez être plus frustré"



by SHYREM

Federer explique sa mentalité de jeu sur gazon : "Sinon…vous allez être plus frustré"

A 38 ans en août 1019, Roger Federer faisait toujours partie des joueurs à battre. Le Suisse avait d’ailleurs terminé la saison en se classant parmi trois premiers, derrière Rafael Nadal et Novak Djokovic, tout en remportant un titre de Masters 1000 et et perdant ces deux incroyables balles de match lors de la Finale épique de Wimbledon contre Novak.

En janvier 2020, Roger a aussi atteint la demi-finale de l'Open d'Australie avant de vouloir réparer une gêne au genou qui a nécessité une intervention chirurgicale au mois de février. Sentant toujours la douleur, Roger a subi une autre procédure en mai, et il est ainsi resté à l'écart du court d'entraînement jusqu'aux dernières étapes de la saison, ratant alors tout le reste de 2020 afin de se concentrant sur 2021.

Travaillant dur à Dubaï et chez lui en Suisse, Roger a fait un retour tant attendu en mars à Doha, pour y battre Daniel Evans en trois sets serrés avant de souffler perdre face à Nikoloz Basilashvili.

Le champion suisse s’est encore reposé après cela avant d’entrer dans son deuxième tournoi à Genève, au mois de mai. Il voulait juste jouer quelques matchs sur terre battue avant de se tourner vers la compétition sur gazon, qui est sa préférée.

Lors de sa conférence de presse avant le tournoi de Genève, Roger avait admis qu'il était encore loin d'égaler le rythme de Novak Djokovic et Rafael Nadal, et qu’il restait concentré sur ses améliorations tout en espérant jouer de son mieux à Halle et à Wimbledon.

Comme nous le savons tous, Federer a pu se qualifier pour les quarts de finale à Wimbledon, avant de prendre sa retraite pour le reste de la saison et d'annoncer une troisième opération au genou.

Federer a parlé d’une chose ou deux sur le jeu sur gazon

S'adressant à Shingo et Reid alors que ces derniers se préparaient tous deux pour les Jeux paralympiques, Roger Federer avait quelques conseils à offrir.

Entre autres, il a révélé cette année un fait peu connu au sujet du tournoi de Wimbledon. Roger a déclaré: "Oui, je veux dire, personnellement, je pense que si vous avez clairement du mal à utiliser davantage vos compétences en défense sur l’herbe, alors je pense que la meilleure défense est d'attaquer.

Désormais, être offensif, c'est évidemment prendre plus de risques et prendre en considération plus de fautes", a-t-il déclaré. Roger a également parlé de l'importance de faire confiance à son instinct et de soutenir ses décisions dans le jeu, en particulier sur le court.

Il a dit : "Dans mon esprit, sur l'herbe, vous n'êtes pas autorisé à vous remettre en question. Vous devez prendre votre première grande décision et ensuite être très ferme à ce sujet.

Vous devez vous dire : ‘d'accord, c'est ma décision. Je vais continuer avec ça. J'ai fait une erreur, ça n'a pas marché. Très bien, je vais réessayer." Parce que le problème, c'est que si vous continuez à faire volte-face et que vous vous dites : ‘Je vais jouer prudemment et maintenant je vais y aller’, vous allez être pris entre les deux. Et vous allez être plus frustré, dans votre esprit", a-t-il expliqué.

Wimbledon