"Rien ne dit que Roger Federer ne peut pas guérir", déclare l'ancien As du tennis



by   |  LECTURES 1856

"Rien ne dit que Roger Federer ne peut pas guérir", déclare l'ancien As du tennis

Roger Federer a besoin d'une troisième opération au genou droit après avoir à nouveau ressenti de la douleur lors de la saison 2021 sur gazon. Il avait subi sa première chirurgie arthroscopique après l'Open d'Australie 2020, qui a ensuite entraîné des complications.

Par conséquent, le champion suisse a eu recours à une autre chirurgie arthroscopique en juin de la même année. Après 40 ans d’une incroyable carrière, cette dernière année a été beaucoup affectée par des problèmes liés à sa santé physique.

En conséquence, Roger sera "absent pendant de nombreux mois" et aura besoin de parfaitement bien récupérer pour pouvoir revenir sur le Tour. Après sa première opération au genou droit, il a fallu près de 13 mois à Federer pour revenir.

Par conséquent, à l'heure actuelle, on ne sait pas combien de mois cela prendra pour qu’on le retrouve sur le circuit ATP. Avant de disputer la demi-finale de l'Open d'Australie 2020 contre Novak Djokovic, Roger Federer avait montré des signes de galère.

Beaucoup pensaient même qu'il se retirerait avant le match contre le champion serbe. Cependant, le maestro suisse a joué mais a perdu en trois sets par 7-6, 6-4, 6-3.

Marc Rosset parle de Roger Federer

L'ancien champion olympique Marc Rosset pense que le retour de Roger Federer sur le tour dépend du bon déroulement de sa prochaine opération.

Rosset estime aussi que Federer a dépassé les attentes à Wimbledon, et qu'il a encore désir de continuer à jouer. "Même sur une jambe et demie, il fait les quarts à Wimbledon", a fait remarquer Marc Rosset.

"Je trouve plutôt bien que Roger se donne les moyens, ou plutôt l'opportunité, d'envisager un retour sur le tour. Ou du moins qu'il puisse jouer sans douleur. Le fait qu'il ait choisi l'option de subir une autre opération suggère qu'il ne veut pas souffrir.

Encore une fois, rien ne dit qu'il ne peut pas guérir de ce problème de genou", a ajouté Rosset. "Tout dépendra du succès de cette nouvelle opération", a-t-il ajouté.