Christopher Clarey : "Roger Federer peut être qualifié d’intello du tennis"



by   |  LECTURES 1965

Christopher Clarey : "Roger Federer peut être qualifié d’intello du tennis"

L'avenir de Roger Federer sur le circuit ATP est incertain, comme l'a admis le champion suisse lui-même lors d'une longue interview avec le journal Blick. L'ancien numéro 1 mondial a disputé son dernier match à Wimbledon, avant de se mettre à l’arrêt de nouveau en raison d'une rechute à son genou, précédemment opéré à eux reprises.

Le 20 fois champion du Grand Chelem n'a pas participé aux Jeux olympiques de Tokyo, ce qui était pourtant l'un de ses principaux objectifs de la saison. On a ensuite appris qu’il ne participerait pas non plus aux Masters 1000 de Toronto et de Cincinnati.

Celui que l’on appelle affectueusement King Roger, et qui a eu 40 ans le 8 août dernier, a finalement décidé de ne pas se présenter à l’US Open et de passer à nouveau sous le bistouri pour son genou.

La carrière de Roger Federer est à la croisée des chemins

"D'une certaine manière, Roger Federer est un livre ouvert : il a tant donné aux fans, au sport en général et aux médias", a commenté Christopher Clarey, le correspondant du New-York Times qui a rencontré Roger Federer pour la première fois à Roland Garros 1999.

"Avec l'aide de mes employeurs, nous avons eu accès à beaucoup d'informations à son sujet depuis le début des années 2000, grâce aussi à la volonté de Roger de percer le marché américain.

J'ai eu l'occasion de l'interviewer partout, d'un avion privé au siège avant de sa Mercedes dans les Alpes suisses. Il a un talent particulier pour transformer l'interview en conversation entre amis, ce qui est le grand objectif que souhaitent atteindre tous les journalistes.

C'est un intello du tennis, dans le sens où il connaît très bien son histoire et tous les événements qui tournent autour de ce sport", a expliqué Clarey. Cette année, Roger Federer ne jouera ni à l’US Open ni à la Laver Cup dont il est l’initiateur.