Roger Federer : "Je visais une médaille individuelle mais..."



by   |  LECTURES 1749

Roger Federer : "Je visais une médaille individuelle mais..."

Roger Federer a été l'un des grands absents des JO de Tokyo, d'autant plus que cette édition aurait sans doute été sa dernière participation aux Jeux. L'ancien numéro 1 mondial avait également raté l'édition 2016 à Rio, lorsqu'une série de problèmes physiques l'ont convaincu de quitter le circuit durant toute la seconde partie de saison de tennis.

Depuis son retour sur le tour en mars 2021, le champion suisse avait déclaré vouloir tenter de remporter la médaille d'or en simple, l'une des très rares récompenses absentes de sa très large vitrine.

Roger avait en effet dû se contenter de l'argent à Londres 2012, en étant battu en finale par Andy Murray, après avoir dépensé toute son énergie contre Juan Martin del Potro dans la demi-finale.

Le 20 fois champion du Grand Chelem peut encore se féliciter d’avoir remporté la médaille d’or en double aux JO de Pékin, en 2008. Les fans espéraient voir sa participation Tokyo, mais l'absence de spectateurs et une condition physique peu parfaite l'ont amené à hisser le drapeau blanc.

Dans une récente interview pour le site Internet de l'ITF, le maestro suisse a rappelé les meilleurs moments qu’il a vécus aux J.O.

Federer avait également raté l'édition 2016 à Rio

"Si je regarde en arrière, je suis bien conscient du plaisir que nous avons eu avec Stan à Pékin, c'était incroyable de gagner le double ensemble.

Cela m'a donné un énorme coup de pouce après avoir perdu dans le match de simple contre James Blake, lors de ces Jeux-là, je visais à décrocher une médaille individuelle et je ne l’avais pas fait.

Après avoir perdu contre James (Blake), le lendemain, nous devions jouer en double et je me souviens que Stan m'avait dit : ‘C'est ce qu'il nous reste, faisons-le’. Cela a fini par être une excellente semaine avec lui et Severin Luthi, quelque chose de merveilleux", a raconté Roger Federer.

"Nous avons fait ce geste après les demi-finales et aussi quand nous avons remporté le titre. Nous devions juste le faire. C'était comme une scène dans laquelle Stan jouait si bien que je pensais qu'il était en feu, alors je m'approche de lui et je fais semblant de me réchauffer auprès du feu.

C'était idiot de notre part mais c'était très amusant, je pense que nous étions tous les deux heureux d’avoir réalisé ça. J'ai toujours en tête la demi-finale contre les Bryans, ils étaient numéro un (en double), et nous savions aussi que si nous gagnions, nous serions déjà assurés de l'argent ou du bronze.

C'est dommage que les vaincus en demi-finale n'obtiennent pas automatiquement le bronze, je me souviens que j'ai ainsi perdu une médaille aux Jeux Olympiques de 2000. Je suis tombé en demi-finale et puis j'ai également perdu le match pour la médaille de bronze, c'était une grande angoisse à ce moment", a ajouté Federer.