"Roger Federer n'avait pas le choix", déclare l'ancien As de l'ATP



by   |  LECTURES 3247

"Roger Federer n'avait pas le choix", déclare l'ancien As de l'ATP

Beaucoup de choses ont changé au cours des 24 derniers mois et Novak Djokovic a réussi à remporter un 20e titre du Grand Chelem. Il y a à peine deux semaines, le Serbe a décroché le 20e titre majeur à Wimbledon pour atteindre le record aupravant détenu par Roger Federer et Rafael Nadal.

Le champion semble de plus bien parti pour dépasser ses deux rivaux à la fin de la saison, voire plus en 2022. Roger a atteint les quarts de finale à Wimbledon et a fait l’éloge de Novak et de tout ce qu'il a accompli en si peu de temps.

Après sa victoire au troisième tour contre Cameron Norrie, Federer a parlé de Djokovic et a déclaré que ce dernier avait travaillé très dur au fil des ans pour mériter toutes ses distinctions actuelles.

Roger a qualifié le double exploit Melbourne-Paris de Novak d'exceptionnel et il savait aussi que le Serbe était le joueur à battre à Londres. "C'est très impressionnant de voir ce que Novak a fait cette année.

Comme vous l'avez dit, ce sera un autre grand événement pour lui dans les prochains jours. Il y a toujours un danger dans le tirage où que vous regardiez. Dans le même temps, Novak peut avoir différentes manières de gagner des matchs.

Il a incroyablement bien réussi en Australie et à nouveau à Paris. C'était exceptionnel, bien sûr. Il a tout l’air d’être le grand favori ici (à Wimbledon) quel que soit le tour où il entre.

Il le mérite. Il a travaillé très dur et a très bien joué en même temps. Novak sera difficile à battre", a déclaré Roger Federer durant la compétition britannique majeure.

Guy Forget a fait des commentaires sur Roger Federer

Le directeur du tournoi de Roland Garros, Guy Forget, a exprimé son soutien à Roger Federer suite à la décision controversée du Suisse de se retirer du Grand Chelem sur terre battue, à Paris, en juin dernier.

"Sur les réseaux sociaux, vous entendez tout et n'importe quoi. Vous voyez des gens qui sont totalement et disproportionnellement sévères envers Roger et d'autres qui comprennent parfaitement bien.

Il s’est retiré, ce qu'il n'avait jamais fait auparavant en Grand Chelem." Guy Forget a souligné l'âge de Roger Federer et sa lutte contre les blessures pour expliquer pourquoi le Suisse a pris la bonne décision en quittant Roland Garros avant la fin.

"On parle d'un champion qui a 40 ans, qui a subi deux difficiles opérations du genou, qui est engagé dans une course contre la montre pour revenir à son meilleur niveau", a expliqué Forget.

"Roland Garros était pour lui un moyen de reconstruire son jeu. Il n'avait pas d'autre choix (que de se retirer)." La blessure au genou de Federer n’est pas encore une histoire ancienne malgré deux ans d’existence.

La star suisse a perdu contre le Polonais Hubert Hurkacz en quart de finale de Wimbledon. Il s'est ensuite retiré des Jeux Olympiques de Tokyo, afin de se concentrer sur son rétablissement, tout en étant dans l’espoir de revenir plus fort à l'US Open.*