Coach Goran Ivanisevic : " Federer a ralenti, il ne pourra plus jamais être No. 1"



by   |  LECTURES 3666

Coach Goran Ivanisevic : " Federer a ralenti, il ne pourra plus jamais être No. 1"

L'entraîneur Goran Ivanisevic ne croit pas que Roger Federer, 20 fois champion du Grand Chelem, puisse redevenir numéro 1 mondial. Federer, classé au 9e rang mondial, aura 40 ans au mois d’août prochain, mais on a pu voir à Wimbledon qu'il pouvait toujours concourir au plus haut niveau.

Cependant, l'entraîneur de Novak Djokovic, Ivanisevic, ne pense pas que le Suisse soit capable de retrouver la première place mondiale. "D'accord, vous avez Federer qui a ralenti. Je ne pense pas qu'il puisse encore devenir No.

1. Ça se passe donc entre Novak (Djokovic) et Rafa (Nadal) pour ce qui est des records et tout le reste, mais vous avez beaucoup de gars qui, dans les cinq à six prochaines années, seront No. 1, et vont gagner différents tournois du Grand Chelem.

Medvedev, Dominic (Thiem), d’autres jeunes, des Russes. Vous avez Shapovalov. Vous avez des Italiens, Berrettini, Musetti, Sinner. Il y a aussi Tsitsipas, bien sûr", a déclaré Ivanisevic, selon des propos rapportés par Tennis Majors.

Federer a perdu en quart de finale à Wimbledon

Lors de son dernier tournoi disputé, Federer a atteint le quart de finale de Wimbledon avant de s'incliner face à Hubert Hurkacz. Djokovic, qui est entraîné par Ivanisevic, a remporté son sixième titre à Wimbledon après avoir battu Matteo Berrettini en finale.

Ivanisevic n’est pas avec Djokovic aux Jeux olympiques de Tokyo. Djokovic, classé No. 1 mondial, vise à remporter sa première médaille d'or aux Jeux olympiques de Tokyo, cette année.

"Le calendrier est vraiment difficile mais je pense que mes préparatifs ont été bons", a déclaré le champion serbe aux journalistes. "De plus, j'ai gagné beaucoup de matchs récemment, ce qui vous donne toujours plus de confiance et d'énergie.

De plus, jouer pour mon pays est le plus grand honneur et privilège pour moi. Je suis un athlète dans un sport individuel, nous avons donc rarement l'occasion d'être une équipe. Je suis reconnaissant parce que nous avons pu gagner la Coupe ATP et la Coupe Davis, et il me manque maintenant l'or olympique.

J'ai les plus hautes ambitions à Tokyo, et ce n'est un secret pour personne que je vise la médaille d'or", a déclaré Djokovic.