Boris Becker : " Roger Federer a gagné le droit de partir quand il le souhaitera"



by   |  LECTURES 1122

Boris Becker : " Roger Federer a gagné le droit de partir quand il le souhaitera"

Les fans sont de plus en plus inquiets quant à l'avenir de Roger Federer. Son grand objectif de la saison - à savoir Wimbledon - est passé à la trappe avec une élimination en quart de finale aux mains d'Hubert Hurkacz.

Un résultat satisfaisant en soi si l'on considère le peu de matchs joués par le roi ces derniers mois, mais les proportions de la défaite (avec bagel dans le troisième set) ont suscité de nombreux signaux d'alarme.

Ces derniers jours, on a appris que le Suisse sera absent des Jeux olympiques de Tokyo, ce qui avait déjà été partiellement annoncé lors de la dernière conférence de presse à Londres.

Le Bâlois de 39 ans a fait référence à un nouveau problème de genou dans sa déclaration, précisant qu'il souhaite être de retour sur les terrains d'ici la fin de l'été.

L'US Open pourrait être l'objectif du maestro, dont la dernière apparition à New York remonte à 2019 (où il s'était incliné en quart de finale face à Grigor Dimitrov).

Dans une longue interview accordée au "Daily Mail", l'ancien numéro 1 de l'ATP Boris Becker a expliqué comment la retraite du Suisse est de plus en plus imminente.


Becker s'exprime sur Roger Federer

"J'ai le sentiment qu'il (Roger Federer) ne sera pas de retour à Wimbledon l'été prochain après ce qui s'est passé cette édition, qui, je pense, aura été un choc pour lui", a déclaré Boris Becker.

"Pas seulement pour Roger, car le rythme des changements au sommet du jeu masculin a été rapide cette année, et cela aura pris Federer, Novak Djokovic et Rafael Nadal par surprise, bien que pour des raisons différentes."

Becker a affirmé que si Djokovic est toujours au sommet de son art, Federer et Nadal, ainsi qu'Andy Murray, seraient inquiets de l'ascension de la nouvelle génération. "Une constante est que Djokovic est le dernier homme debout de ce que nous connaissions comme le Big Four", a déclaré Becker.

"Les trois autres - Andy Murray a déjà été placé dans cette catégorie - ont beaucoup de choses à contempler, et la relève est vraiment là." "Roger a gagné le droit de partir dans les conditions qu'il souhaite", a déclaré Becker.

"Il a été le joueur le plus populaire de tous les temps et a porté l'intérêt du monde entier pour le tennis vers de nouveaux sommets, donnant plus au jeu que quiconque ne l'a fait auparavant.

Je crois qu'à l'origine, il pensait continuer à jouer jusqu'à la fin de l'année prochaine, mais je doute que ce soit le cas maintenant." Roger Federer a fait son retour à la compétition à Doha après avoir passé plus d'un an à se remettre de plusieurs blessures au genou.