Roger Federer :" Il est normal de se remettre en question après chaque opération"



by   |  LECTURES 1039

Roger Federer :" Il est normal de se remettre en question après chaque opération"

L'année dernière, Roger Federer a dû faire face à un grave problème de genou, qui l'a tenu à l'écart du jeu pendant une longue période. L'ancien numéro 1 mondial a subi deux opérations chirurgicales entre mars et juin, coïncidant presque avec l'apparition de la pandémie et la suspension de la tournée.

Le champion suisse n'est revenu sur le terrain qu'en mars 2021, s'autorisant un séjour à Doha, histoire de reprendre l'habitude de la compétition. Beaucoup craignaient que ce revers ne convainque le roi de raccrocher sa raquette, mais le Bâlois de 39 ans a une nouvelle fois surpris tout le monde.

Il y a peu, la nouvelle est tombée : le 20 fois champion du Grand Chelem sera présent aux Jeux olympiques de Tokyo, où il tentera de remporter la médaille d'or en simple qui manque encore à son palmarès.

Lors d'une conférence de presse pendant le tournoi de Wimbledon, Federer est revenu sur les moments difficiles qui ont suivi sa blessure au genou.

Roger Federer s'est blessé au genou l'année dernière.

Roger Federer a subi deux opérations du genou en 2020.

Cependant, le cran et l'entêtement du joueur de 39 ans ne l'ont pas retenu ; il a fait son retour en mars de cette année. "Bien sûr, il faut avoir une pensée positive. J'étais positif en soi en voulant le faire.

Comment dire ? Je veux simplement retrouver la santé. Cela vaut donc la peine en soi de suivre une cure de désintoxication, de travailler dur et de faire tout cela. Est-ce que ça vaut toujours la peine ? Je pense qu'il est normal qu'après chaque opération, que ce soit à l'entrée ou à la sortie, lorsque vous êtes en béquilles, de se poser la question de si ca en vaut vraiment la peine ?", a déclaré Federer dans une interview accordée à Tennis Channel.

Le All England Club a annoncé plus tôt dimanche que les spectateurs seraient autorisés à entrer pour les quarts de finale, les demi-finales et la finale de Wimbledon cette année. "Après le succès de la première semaine des championnats, comme convenu avec le programme de recherche sur les événements du gouvernement et en consultation avec l'autorité locale de Merton, l'AELTC a le plaisir de confirmer que le court central et le court n°1 accueilleront 100 % de spectateurs pour les quarts de finale, les demi-finales et la finale", ont déclaré les organisateurs de Wimbledon dans un communiqué.

Cette année, l'Open d'Australie et l'Open de France ont vu l'affluence des supporters augmenter après la réduction du nombre d'infections au COVID-19, et Wimbledon a franchi une nouvelle étape.

Les supporters qui assisteront aux matchs devront toujours respecter des règles sanitaires strictes. Ils devront présenter une preuve de leur statut COVID-19 à leur arrivée, ou un test de flux latéral négatif pour les personnes âgées de 11 ans et plus.