“Federer a dû croire qu’il était déjà censé se trouver dans les vestiaires”


by   |  LECTURES 2339
“Federer a dû croire qu’il était déjà censé se trouver dans les vestiaires”

Ancien champion à Wimbledon, Andy Murray a commenté aux micros de la BBC le cinquième set de la rencontre en quarts de finale entre Roger Federer et Kevin Anderson, en offrant un éclairage sur les sentiments que l’on éprouve dans des situations pareilles.

“Ce n’est pas la première fois où Roger se retrouve dans une situation semblable”, a expliqué le Britannique, “C’est un peu compliqué à gérer après une balle de match en sa faveur. On se sent comme si l’on devrait déjà se trouver dans les vestiaires depuis un moment”.

Anderson se méfiait pourtant de son adversaire, en ayant fait les louanges du Suisse à plusieurs reprises : “La façon où il se comporte sur le court est impressionnante. On dirait que tout est simple et fluide chez lui. Sa variété, son revers slicé et son jeu agressif sont des armes létales sur gazon. Son tennis est complet”, avait souligné quant à lui Anderson avant d’éliminer le n.2 mondial.