Federer après sa bataille : "Je ne sais pas si je continuerai avec Roland Garros..."



by   |  LECTURES 1072

Federer après sa bataille : "Je ne sais pas si je continuerai avec Roland Garros..."

Roger Federer, 39 ans, a de nouveau arrêté le chrono sur le court Philippe-Chatrier ce samedi soir, en l'emportant sur Dominik Koepfer 7-6, 6-7, 7-6, 7-5, après trois heures et 35 minutes de grand suspense !

Ainsi, le vétéran s'est qualifié pour les 16 derniers à Paris pour la 15e fois de sa carrière. Il devient ainsi le joueur le plus âgé au quatrième tour d'un Majeur depuis Ken Rosewall en 1978.

C'était le sixième match pour Roger au cours de la saison 2021 et après ces deux chirurgies du genou qui l'avaient tenu à l'écart du court durant 13 mois. Federer n'a gagné qu'un point de plus que Koepfer et a obtenu cinq breaks pour passer au dessus, dont un crucial point à 5-5 dans le set numéro quatre.

Après le match, Federer a déclaré qu'il était prêt pour un cinquième set, bien qu'il ne soit pas normal de rester sur le court plus de trois heures et demie après deux opérations au genou.

Enthousiasmé par ce nouveau résultat et par ses trois victoires à Paris, le 20 fois champion de Majeur s'assiéra avec son équipe et décidera de ce qu’il doit faire. Il a mentionné l’option consistant à se retirer avant le choc contre Matteo Berrettini afin de préserver son énergie en vue des tournois de Halle et de Wimbledon.

Federer jette tout sur la saison sur gazon, et il ne peut pas se permettre de faire un faux pas avant cela, surtout après ne pas avoir eu une semaine de congé entre l’Open de France et Halle, ce qui n’est pas habituel pour lui.

Federer a remporté son marathon à Roland-Garros contre Dominik Koepfer

"Après le deuxième set, je ne savais pas si j'avais encore assez d'énergie en réserve. J'ai dû me calmer un peu et être plus détendue.

Mais je sais qu'il y a forcément des moments où l'on se sent moins bien dans un match qui peut aller jusqu'à cinq sets. Aujourd'hui, avec mon équipe, nous avons fait un grand pas en avant.

Chaque match que je joue me donne des informations pour le reste de la saison. Je ne m'attendais pas à gagner trois matchs ici. Jouer pendant trois heures et 35 minutes après les opérations que j'ai subies n'est pas normal.

Ceux qui ont subi ces chirurgies savent de quoi je parle. De toute évidence, je n'ai pas fait des entraînements de 3:35 pendant les séances d'entraînement. J'ai poussé autant que j'ai pu, autant que c'était raisonnable, mais pas autant.

Je pense que nous avons beaucoup d'informations pour la suite grâce à ce match. Pour moi, chaque rencontre est un pas en avant. Je pense en termes de saison et de comeback. J'ai besoin d'affrontements comme celui-ci ce soir.

Après chaque match, on fait un très gros débrief pour savoir où on en est et pour décider si je continue à jouer ou si le risque est trop important à ce moment précis.

Est-ce qu’on pousse encore ou est-ce le bon moment pour faire une pause ? L'horaire a changé, et je n'ai pas la semaine de repos habituelle entre Roland Garros et Halle ; nous devons décider ce qui sera le mieux pour Wimbledon.

Donc c'est bien d'avoir pu jouer un match comme ça et de penser que j'aurais pu jouer aussi le cinquième set, mais je ne sais pas comment je vais me réveiller demain. Ce sera intéressant à voir.

Après chaque match à partir de Genève, je révise la situation et décide du lendemain en regardant comment va le genou", a déclaré Roger Federer.