Roger Federer : " J'étais surpris, je ne m'attendais pas à jouer à ce niveau"



by   |  LECTURES 1220

Roger Federer : " J'étais surpris, je ne m'attendais pas à jouer à ce niveau"

N'ayant joué que trois matchs au cours des 15 derniers mois, Roger Federer est venu à Paris désireux de se mettre en forme avant la saison sur gazon. Le vainqueur de Roland Garros 2009 n'avait pas de grandes attentes avant l'événement, et il a tout de même remporté deux excellentes victoires pour se retrouver au troisième tour, devenant ainsi le joueur le plus âgé de l'ère Open à avoir réussi cet exploit à Paris !

Lors du match d'ouverture, Federer a battu Denis Istomin en un peu plus d'une heure et demie, en jouant bien au service et au retour et en remportant sa première victoire dans un tournoi majeur depuis près de 500 jours !

Affrontant Marin Cilic pour la 11e fois, Federer a remporté sa dixième victoire sur le Croate, le battant 6-2, 2-6, 7-6, 6-2 en deux heures et 35 minutes. À propos du match, Roger a déclaré qu'il avait joué quelques bons coups dans le tie break, qui s'est avéré crucial, et qu'il était heureux de sa performance car il ne s'attendait pas à maintenir un haut niveau pendant deux heures et demie à ce stade de son retour.

Federer a perdu son service trois fois sur les huit occasions offertes à Cilic et a effacé le déficit avec cinq jeux de retour qui l'ont porté au sommet. Roger a tiré 47 gagnants et 27 fautes directes et a bien apprivoisé ses coups pour forger la victoire dans la plus courte des distances, jusqu'à quatre coups.

Federer s'est longuement disputé avec l'arbitre de chaise dans le deuxième set à propos d'une violation du temps, perdant ce set et luttant avec acharnement pour s'imposer dans le troisième et remporter la rencontre peu après pour se qualifier pour les 32 derniers matchs.

Le Suisse a pris un bon départ, a défendu ses deux balles de break dans le premier set et a volé le service de Marin dans les jeux trois et cinq pour ouvrir un écart de 4-1. Roger a conclu l'ouverture avec un service puissant à 5-2 après 30 minutes, en espérant qu'il en sera de même pour le reste de l'affrontement.

Federer est qualifié pour le 3e tour à Roland Garros pour la 16e fois.

Marin a effacé ses quatre chances de break dans le deuxième set pour prendre de l'avance, trouvant le rythme sur le retour et volant le service de Roger dans les jeux deux et huit pour 6-2.

Le troisième set s'est joué sur le fil après que Cilic ait repoussé six des sept occasions de break, revenant au score dans le sixième jeu et restant au contact de Roger jusqu'au tie-break.

Federer a obtenu un mini-break dans le quatrième point et a bien servi pour défendre son avance avant de réussir un ace à 6-4 pour passer deux sets à un. À 1-1 dans le quatrième set, le Suisse est passé à la vitesse supérieure et a maintenu la pression de l'autre côté du filet, breakant Marin dans le quatrième jeu et scellant l'affaire avec un autre jeu de retour à 5-2.

"Je crois toujours qu'il n'y a aucune chance que je puisse aller très loin et battre Novak Djokovic. Le premier tour ne m'a pas surpris en soi, mais je ne m'attendais pas à ça au deuxième.

Est-ce que je peux continuer comme ça, et comment le corps va-t-il réagir ? Nous verrons bien. Mon mental est de plus en plus fort, je le sens. J'ai plus de clarté et plus de confiance en moi. J'ai joué à un haut niveau pendant deux heures et demie, et je ne m'attendais pas à cela à ce stade de mon retour.

J'ai eu d'excellents moments contre Marin, notamment dans le tie break. De plus, il me reste de l'énergie en réserve, ce qui est également important", a déclaré Roger Federer.