Roger Federer : " Je ne pourrais pas battre Djokovic à RG, ce n'est pas réaliste"



by   |  LECTURES 1969

Roger Federer : " Je ne pourrais pas battre Djokovic à RG, ce n'est pas réaliste"

Roger Federer avait été demi-finaliste de Roland Garros il y a deux ans. Le Suisse a dû faire l'impasse sur le Majeur sur terre battue l'année dernière suite à sa grave blessure au genou, et il est de retour à la compétition cette semaine, signant deux victoires consécutives pour la première fois depuis janvier 2020 !

Federer a éliminé Denis Istomin et Marin Cilic au premier tour pour se retrouver en 32e de finale à Paris pour la 16e fois, écrivant le livre des records en tant que joueur le plus âgé à y parvenir dans l'ère de l'Open, à 39 ans et neuf mois !

En parlant de son parcours jusqu'à présent, Federer a déclaré qu'il ne s'attendait pas à cela après une si longue pause. Néanmoins, le Suisse a été réaliste en prédisant qu'il ne pouvait pas battre Novak Djokovic pour le moment et atteindre une éventuelle demi-finale, tout en continuant à façonner sa forme pour la saison sur gazon.

Devenant le premier joueur à faire 80 apparitions en Majeur dans l'ère Open, Roger a démarré la campagne parisienne par une victoire 6-2, 6-4, 6-3 sur Denis Istomin en une heure et 33 minutes.

Jouant un tennis vif et agressif, le Suisse a perdu 13 points derrière le coup initial et a maintenu la pression sur l'autre côté avec une solide démonstration de retour. Federer a poussé Istomin dans ses derniers retranchements et a converti cinq des 13 opportunités de break pour contrôler le tableau d'affichage et franchir la ligne d'arrivée pour l'une de ses plus rapides victoires à Roland Garros.

Le champion 2009 a tiré 48 coups gagnants et 20 fautes directes et s'est montré excellent sur le court pour son quatrième match seulement en 2021. Au deuxième tour, Roger a battu son vieux rival Marin Cilic 6-2, 2-6, 7-6, 6-2 en deux heures et 35 minutes.

Federer a remporté sa dixième victoire sur Cilic en 11 rencontres et la cinquième d'affilée, toutes lors de tournois importants.

Roger Federer pense qu'il ne pourra pas battre Djokovic à RG.

Le Suisse a mieux joué derrière le deuxième service et a subi trois breaks sur huit occasions offertes à Marin, convertissant cinq occasions sur le retour qui l'a envoyé au bout.

Roger a réussi 47 coups gagnants et 27 fautes directes, apprivoisant bien ses coups et laissant l'adversaire derrière lui jusqu'à quatre coups pour forger la victoire dans ce segment et atteindre le prochain tour.

Si Federer et Novak Djokovic remportent les deux prochains matchs, ils s'affronteront en quart de finale. "Je crois toujours qu'il n'y a aucune chance que j'aille très loin et que je batte Novak Djokovic.

Le premier tour ne m'a pas surpris en soi, mais je ne m'attendais pas à ça au deuxième. Est-ce que je peux continuer comme ça, et comment le corps va-t-il réagir ? Nous verrons bien.

Le mental est de plus en plus fort, je le sens. J'ai plus de clarté et plus de confiance en moi. J'ai joué à un haut niveau pendant deux heures et demie, et je ne m'attendais pas à cela à ce stade de mon retour.

J'ai eu d'excellents moments contre Marin, notamment dans le tie break. De plus, il me reste de l'énergie en réserve, ce qui est également important", a déclaré Roger Federer.