NOUVEAU RECORD de Roger Federer : encore plus loin dans l'histoire du tennis



by   |  LECTURES 2064

NOUVEAU RECORD de Roger Federer : encore plus loin dans l'histoire du tennis

Absent la saison dernière à Paris, Roger Federer a fait son retour à Roland-Garros 2021. Aussi, il a disputé et remporté son match de premier tour du Grand Chelem parisien contre l'Ouzbek Denis Istomin.

En 2019, Federer avait dépassé Lorenzo Sonego, Oscar Otte, Casper Ruud, Leonardo Mayer ainsi que son compatriote Stan Wawrinka dans le Bois de Boulogne, avant de s'incliner une nouvelle fois face à l'Espagnol Rafael Nadal, en trois sets et en demi-finale.

Federer, tête de série numéro 8 en France pour cette année, a battu Istomin sur le score de 6-2 6-4 6-3, avant de réserver un rendez-vous au deuxième tour avec le Croate Marin Cilic, qu’il avait déjà battu neuf fois en dix rencontres, avant de le battre encore ce jeudi (10 victoires en 11 rencontres à présent).

Grâce à son succès sur Istomin, Federer s'est hissé à la première place das un certain classement, à égalité avec l'Américain Jimmy Connors. Il s’agit ici du temps écoulé entre le premier match gagné dans un tournoi du Grand Chelem et le dernier à l’ère open : le Suisse comptabilise ainsi 21 ans, entre 2000 et 2021.

NOUVEAU RECORD de Roger Federer : encore plus loin dans l'histoire du tennis

Connors a enregistré une période de temps entre 1971 et 1992 quand, à l'âge de 40 ans, il a vaitréussi à battre Jaime Oncins au premier tour de l'US Open, avant d'être battu par Ivan Lendl.

Andre Agassi, Fabrice Santoro et Feliciano Lopez suivent à égalité dans ce classement : tous se sont arrêtés à 19 ans. Avant ses débuts à Roland-Garros 2021, le numéro 8 du classement mondial Roger Federer avait disputé son dernier match officiel dans une épreuve du Grand Chelem à l'Open d'Australie 2020, battu en demi-finale par Novak Djokovic en trois sets.

Depuis, le natif de Bâle n'est revenu sur le court cette année que pour participer à deux épreuves de l'ATP 250 : Doha et Genève, s'imposant uniquement contre Daniel Evans au Qatar et s'inclinant face à Nikoloz Basilashvili et Pablo Andujar.

Pendant ls longue période d'absence, Roger a dû subir deux délicates opérations au genou droit, sans tenir compte des mois suivants où le tennis mondial a été à l’arrêt, et où il y a eu un long moment sans aucun événement ATP et WTA Tours organisé.