Agassi: "La NextGen doit perdre le respect pour Roger Federer, Nadal et Djokovic"



by   |  LECTURES 2492

Agassi: "La NextGen doit perdre le respect pour Roger Federer, Nadal et Djokovic"

La marge entre les Big 3 et la Next Gen est devenue de plus en plus mince au fil des ans. Roger Federer, Rafael Nadal et Novak Djokovic sont toujours les hommes à battre dans les tournois du Grand Chelem, mais il est évident qu'ils ne peuvent plus dominer le circuit comme ils le faisaient auparavant.

Il suffit de penser au fait que les trois premiers Masters 1000 de la saison ont été remportés par de jeunes promesses : Hurkacz à Miami, Tsitsipas à Monte Carlo et enfin Zverev à Madrid.

Cependant, Nole a remporté le seul Majeur organisé jusqu'à présent, l'Open d'Australie, en infligeant une solide leçon à Daniil Medvedev en finale. À une vingtaine de jours de Roland-Garros, il est impossible de ne pas mentionner Nadal comme le favori de tous les temps pour le triomphe.

En cas de 14e victoire à Paris, le joueur de Manacor, âgé de 34 ans, dépasserait Federer pour la première fois et atteindrait 21 tournois du Grand Chelem.
Le Suisse partira à la chasse d'un dernier sceau à Wimbledon, où il a récolté en 2019 l'une des insultes les plus atroces de toute sa carrière.

Animateur du podcast " Beer Biceps " sur YouTube, l'ancien champion américain Andre Agassi explique comment la Next Gen doit faire preuve d'un peu plus de courage pour renverser la hiérarchie.

Agassi s'ouvre sur le Big 3

"La prochaine génération est en route", a déclaré Andre Agassi au podcast Beer Biceps sur YouTube. " On le voit avec Tsitsipas qui gagne Monte Carlo, on regarde Medvedev qui pousse, qui frappe à la porte de tous les Chelems.

on voit Zverev, on voit Thiem. je pense que ces jeunees réalisent maintenant qu'ils ne peuvent pas se permettre de respecter Roger Federer, Rafael Nadal et Novak Djokovic autant qu'ils l'ont fait par le passé.

Ils doivent commencer à s'approprier le tennis et à se pousser au niveau supérieur. C'est une tâche difficile, je ne sais pas quand cela va arriver... mais je crois que nous sommes en train de voir certains de ces joueurs de la nouvelle génération se hisser au sommet."

Agassi sait exactement ce qu'il faut faire pour atteindre le sommet du sport et il a offert quelques mots de sagesse à la nouvelle génération. "Je suis passé professionnel à 16 ans, et j'ai fait irruption dans le top 3 mondial en deux ans, quand j'avais 18 ans.

Je n'ai pas gagné de Chelem avant l'âge de 22 ans. Courier, Sampras et Chang, parce qu'ils ont vu que j'avais atteint le top 3, ont foncé et ont gagné un Grand Chelem avant moi. Même s'ils semblaient avoir des années de retard sur moi dans l'évolution de nos carrières.

Une fois que quelqu'un montre que ce n'est pas herculéen, qu'on peut le faire, et que les gens commencent à y croire, alors on voit un train de locomotive qui pousse dans cette direction. Mais il faut y croire."