Roger Federer : "On est obligé d'aimer le chocolat quand on est Suisse"



by   |  LECTURES 1446

Roger Federer : "On est obligé d'aimer le chocolat quand on est Suisse"

En ces premiers mois de 2021, les fans ont eu l'occasion d'admirer Roger Federer pendant une très courte période. Le phénomène suisse est revenu à Doha il y a quelques mois en atteignant les quarts de finale, mais a ensuite décidé de faire une nouvelle pause pour affiner sa condition.

Dans l'intention de se mettre quelques matchs dans les jambes avant Wimbledon, l'ancien numéro 1 mondial a choisi de jouer deux tournoissur terre battue, à savoir l'ATP de Genève et Roland Garros.

La dernière participation du 20 fois champion du Grand Chelem à Roland-Garros remonte à l'édition 2019, où il avait atteint les demi-finales en s'inclinant en trois sets face à son éternel rival Rafael Nadal.

Le Bâlois de 39 ans a répété à plusieurs reprises que ses ambitions seront orientées vers les Championnats (Wimbledon) et les Jeux olympiques de Tokyo, mais les prochains rendez-vous seront utiles pour observer ses progrès.

Entre-temps, Roger s'est engagé sur la voie de nouvel ambassadeur du tourisme en Suisse. Dans une conversation sur "Zoom" avec le New York Times, Roger Federer a révélé quels sont les aliments de son pays qu'il aime le plus.

Roger Federer aime toutes sortes de chocolats

À la question de savoir si les chocolats font partie de ses envies culinaires, l'octuple champion de Wimbledon a répondu : "Bien évidemment! On est obligé d'aimer le chocolat quand on est Suisse" Avant, j'étais plus chocolat blanc, puis celui au lait, et maintenant j'aime même le noir.

J'aime tous les types. Ensuite, j'aime la Bündner Nusstorte, qui est comme une tarte aux noix de la région des Grisons. C'est succulent", a déclaré Roger Federer. Le Suisse a ajouté que le Cordon bleu, un délice de viande croustillante et crémeuse, figure également en bonne place sur sa liste de souhaits en matière d'alimentation.

"Et puis, bien sûr, il y a les rösti, un plat de beignets de pommes de terre. Nous avons un plat appelé Zürcher Geschnetzeltes qui est comme de la viande hachée avec une sauce aux champignons, et j'adore manger du cordon bleu - c'est délicieux aussi", a déclaré Federer.

Tennis Channel a récemment invité Jim Courier, quatre fois vainqueur d'un tournoi majeur, et Andy Roddick, champion de l'US Open 2003, à discuter des perspectives de Roger Federer pour la saison sur terre battue.

"Si vous êtes un fan de Roger Federer, ce qui est le cas de la plupart d'entre nous, la forme physique sera le facteur le plus important pour lui à l'avenir, car il ne perdra pas son talent artistique avec la raquette", a déclaré Courier.

"C'est juste qu'il ne sera pas en position de frapper beaucoup de grands coups si sa forme physique n'est pas là." L'Américain a poursuivi en affirmant que tout le monde est dans l'ignorance des problèmes de forme physique de Roger Federer, et que personne ne sait s'il sera capable de passer du format meilleur des 3 au format meilleur des 5, beaucoup plus ardu"