L'émotivité de Roger Federer fait que le public l'aime plus - affirme un expert.



by   |  LECTURES 1316

L'émotivité de Roger Federer fait que le public l'aime plus - affirme un expert.

Le nouvel ambassadeur de Suisse Tourisme Roger Federer est le protagoniste de la dernière vidéo de l'organisation touristique, rejoint par la légende du cinéma et lauréat de l'Oscar Robert De Niro.

Dans cette courte vidéo, De Niro rejette l'invitation de Roger Federer à participer à un film sur la Suisse. De Niro ne conteste pas que le pays offre une nature intacte et des paysages absolument magnifiques, mais il manque de sentiments en Suisse - un élément clé de son jeu d'acteur.

La vidéo, en ligne et disponible dans le monde entier, a dépassé les 11 millions de vues en seulement 5 jours depuis sa publication. L'ancien professionnel Filippo Volandri a récemment donné son avis sur ce qui distingue Roger Federer de Novak Djokovic et Rafael Nadal.

Volandri s'ouvre sur le Big 3

Lors d'un entretien avec Il Giornale, l'ancien numéro 25 mondial Filippo Volandri a expliqué pourquoi, selon lui, Roger Federer est un spécimen unique. Selon Volandri, le tennis de Federer n'est pas seulement irréprochable, il est aussi esthétique.

"Il (Roger Federer) est tel qu'on le voit sur le court et en dehors", a déclaré Filippo Volandri à propos de Roger Federer. "Il est techniquement et biomécaniquement parfait. Et le fait qu'il soit plus émotionnel, ce qui, comparé à la perfection de Nadal et Djokovic, fait que le public l'aime davantage."

Selon l'Italien, Jannik Sinner a besoin de " maturité " comme Novak Djokovic et d'un " peu de chance " pour se hisser au sommet du classement. "C'est difficile à dire maintenant.

Il faut beaucoup de choses, même un peu de chance", a déclaré Volandri. "Et puis la bonne maturité : regardez Djokovic, capable de se hisser au sommet et d'y rester si longtemps"

Comme un vrai Suisse, les chocolats se trouvent être le poison de Roger Federer et il n'hésite pas à le concéder. Dans une interview accordée au New York Times, le 20 fois champion du Grand Chelem s'est ouvert sur son amour pour les chocolats de toutes les saveurs et de toutes les marques.

À la question de savoir si les chocolats font partie de ses envies culinaires, l'octuple champion de Wimbledon a répondu : "Je veux dire, le chocolat! Enfin c'est évident, on doit aimer le chocolat si on est Suisse.

Avant, j'aimais le chocolat blanc, puis celui au lait, et maintenant j'aime même le noir. J'aime tout ça" Il ajoute que la Bündner Nusstorte est une friandise originaire de la région des Grisons, en Suisse, et qu'elle est délectable par sa richesse et son goût.

"Ensuite, j'aime la Bündner Nusstorte, qui est comme une tarte aux noix de la région des Grisons. C'est succulent", a déclaré Federer.