"Entrainer Roger Federer nécessite de la créativité" - avoue Paul Annacone



by   |  LECTURES 1601

"Entrainer Roger Federer nécessite de la créativité" - avoue Paul Annacone

Peu de gens s'attendaient à ce que Roger Federer annonce sa volonté de participer à l'édition 2021 de Roland Garros. Le maestro suisse n'a même pas disputé de tournoi du Grand Chelem depuis l'Open d'Australie 2020, où il a atteint les demi-finales en cédant à Novak Djokovic en trois sets.

Une double opération du genou a mis en péril son année 2020 et la première partie de l'année 2021, alors que le moment fort de la saison du Bâlois de 39 ans se rapproche de plus en plus.

Le vingt fois champion du Grand Chelem, qui a disputé deux matches à Doha début mars, devrait revenir sur le terrain à Genève avant Roland-Garros, dont le coup d'envoi sera donné avec une semaine de retard en raison de la situation sanitaire délicate en France.

Son esprit est déjà projeté vers Wimbledon et les Jeux olympiques de Tokyo, sans oublier l'US Open à la fin de l'été. Lors d'une récente interview sur le "Double Bagel Tennis Podcast", son ancien entraîneur Paul Annacone - qui l'a aidé à remporter Wimbledon en 2012 - a révélé à quel point il était difficile pour lui d'entraîner une légende comme Roger.

Paul Annacone s'ouvre sur Roger Federer

"Avec Roger Federer, je devais être créatif", a commencé Paul Annacone. "Il est très artistique, aime entendre de nouvelles choses, aime débattre de nouvelles choses"

Dans la même interview, il a également déclaré quels étaient les principaux défis à relever pour l'entraînement de Federer comparé a Pete Sampras. "Avec Pete Sampras, vous savez, j'avais besoin d'être très succinct pour lui donner des informations.

Il ne voulait pas s'asseoir et parler de tennis pendant deux heures. Vous savez, vous deviez vous débrouiller avec lui", a expliqué le coach américain. Lors d'une récente conversation avec SRF Sport, Severin Luthi a affirmé que Roger Federer avait encore du retard à rattraper avant d'être au top de sa forme.

"En termes de forme physique, Roger est encore à la traîne, ce qui est une priorité", a déclaré Luthi. "Les séances d'entraînement de tennis sont très intenses et bonnes, mais elles n'ont pas encore lieu aussi souvent que dans un environnement de tournoi."

Severin Luthi a également parlé de sa relation de travail avec Roger Federer. "Roger est très à l'écoute, c'est important", a déclaré Luthi. "Mais je nous considère, nous les entraîneurs, davantage comme des consultants.

Au final, c'est lui qui décide sur le terrain. J'essaie simplement de faire tout ce qui est en mon pouvoir pour l'aider", a poursuivi Luthi. "J'essaie de faire preuve d'un certain calme. Si j'ai le sentiment qu'il est approprié de montrer des émotions ou de se lever, alors je le ferai."