"SI Roger Federer bouge aussi bien qu'il a bougé…", déclare l'ancien as



by   |  LECTURES 1459

"SI Roger Federer bouge aussi bien qu'il a bougé…", déclare l'ancien as

Après avoir subi une sortie inattendue au premier tour de Wimbledon 2002, Roger Federer est revenu un an plus tard en tant que l'un des favoris du titre, après avoir remporté le premier titre ATP sur gazon à Halle quelques semaines plus tôt et en espérant faire la même chose au All England Club.

Roger avait pris un départ prometteur contre Hyung-Taik Lee avant de s'imposer en 3 sets consécutifs pour rencontrer Stefan Koubek au troisième tour. Federer avait remporté 17 des 19 derniers matchs contre l'Autrichien et était prêt pour une autre bonne performance contre Mardy Fish.

Il a donc battu ce dernier par un score de 6-3, 6-1, 4-6, 6-1, en deux heures pour se hisser à la deuxième semaine de Wimbledon pour la deuxième fois. Fish a pris un set après avoir converti une opportunité de break, tout en étant incapable de répéter cela dans d'autres sets mais en poussant toujours Federer malgré les six breaks subis.

Dominant dans les sets un et deux, Roger s'approchait de la ligne d'arrivée alors que Mardy élevait son niveau pour rester compétitif dans le troisième set. L’Américain prolongeait ainsi le duel mais sans rien dans le réservoir pour la quatrième manche.

En plus de son adversaire, Federer a dû lutter contre les ténèbres, marquant un second break dans le dernier set et scellant à peine le match à temps après un jeu de service final et fragile.

Interrogé sur ses émotions, Roger avait alors déclaré qu'il avait pu les contrôler sur le court ces dernières années, sans en révéler grand-chose à ses adversaires et en gardant son sang-froid même après des coups manqués.

"Je mets mes émotions de côté. Je suis heureux quand je fais un bon coup, mais il y a des moments de déception quand je rate. Je suis à un point où je n'ai pas besoin d'exprimer ça sur le court, en gardant mon émotion sous contrôle."

Les anciens pros Jimmy Arias et Paul Annacone ont récemment discuté des chances de Roger Federer à Roland Garros. Arias et Annacone pensent tous deux que Federer est toujours parmi les meilleurs joueurs sur terre battue du tour ATP et qu’en tant que tel, il ne se place pas derrière trop de joueurs dans la liste des favoris.

Arias a parlé de la chance de Roger Federer en 2021

"Je suis sûr que si les choses commencent bien à Roland Garros et que Roger Federer fait une super course, il ne pensera pas seulement à Wimbledon", a déclaré Jimmy Arias.

"De toute évidence, il voudra gagner n'importe quel Majeur qu'il pourra et il est probablement toujours le 3ème ou 4ème meilleur joueur sur terre battue en ce moment, alors pourquoi pas? Si les choses s'ouvrent pour lui, pourquoi pas? Je m'attends à ce qu'il soit encore parmi les 2 ou 3 favoris à Wimbledon, pas de doute à ce sujet", a déclaré Arias.

"S'il bouge aussi bien qu'il a bougé – je n'ai pas vu, je n'ai pas vu ses matchs à Doha – mais il a si bien bougé la dernière fois que je l'ai vu jouer. S'il continue à bouger aussi bien, c’est qu’il a toujours le jeu qu’il faut pour l'herbe, où il est quasiment meilleur que n'importe qui", a commenté l’ancien pro.