Robert Lewandowski fait part de son admiration pour Roger Federer



by   |  LECTURES 2292

Robert Lewandowski fait part de son admiration pour Roger Federer

Le Suisse Roger Federer, qui aura 40 ans en août prochain, ne cesse d'inspirer des générations entières d'athlètes, et pas seulement dans le monde du tennis : la dernière personne à avoir reconnu son importance fondamentale est Robert Lewandowski, 32 ans, attaquant du Bayern Munich et capitaine de l'équipe nationale polonaise.

Né en 1988, Robert a reçu le prix du meilleur joueur masculin de la FIFA l'année dernière, au cours de la saison qui l'a également vu triompher pour la sixième fois consécutive dans le championnat majeur allemand.

Lewandowski fait l'éloge de Federer

Dans une vidéo récemment publiée, intitulée "Les 10 choses dont Robert Lewandowski ne pourrait pas se passer", la star du football polonais a parlé de l'ancien numéro un de l'ATP, Roger Federer.

Il a déclaré : "Il est un grand modèle, non seulement pour les autres athlètes, mais aussi pour moi aussi. C'est un sportif qui joue au plus haut niveau depuis des années et qui montre à quel point il est une personne formidable."

Dans la vidéo, Robert essaie dd manipuler une biographie de Federer, celle écrite par René Stauffer. Lorsqu'on lui demande s'il a déjà eu l'occasion par le passé de faire connaissance avec le phénomène bâlois, le footballeur plaisante : "Roger ? Non.

Mais j'ai rencontré Novak Djokovic, j'aurais peut-être dû apporter son livre avec moi" Federer, entre autres grand fan de football et de son Club Bâlois en particulier, est revenu sur le circuit en mars dernier à Doha, à l'occasion du Qatar ExxonMobil Open, où il s'est incliné en quart de finale face à Nikoloz Basilashvili après avoir battu le Britannique Daniel Evans en trois sets.

Le champion suisse fera finalement son retour également sur le gazon de Wimbledon, une scène sur laquelle, il y a deux ans, il n'a pas pu profiter de deux balles de match sur son service qui lui auraient permis de remporter son neuvième triomphe à Londres.

Ensuite, ce sera le tour des Jeux olympiques de Tokyo, reportés d'un an en raison de la pandémie de Covid-19.