Finales ATP : Carlos Alcaraz prend un très mauvais départ

L'Espagnol s'est incliné face à un Alexander Zverev blessé à la cheville.

by Khalil Semlali
SHARE
Finales ATP : Carlos Alcaraz prend un très mauvais départ
© Getty Images Sport / Clive Brunskill

Ce n'est décidément pas la fin de saison rêvée pour Carlos Alcaraz qui non seulement a vu toutes ses chances de redevenir numéro un mondial s'évaporer après la victoire de Novak Djokovic contre Holger Rune à Turin, mais qui en plus de cela , démarre son parcours aux finales ATP avec une défaite. L'Espagnol s'est incliné face à Alexander Zverev lors de son premier match des phases de groupes.

Après avoir bien joué lors du premier set que Carlitos a remporté au terme d'une bataille titanesque et d'un tie-break 7-6, le numéro deux mondial a totalement perdu pied lors du deuxième et troisième sets, peinant à garder son service intact et s'inclinant finalement en trois sets 7-6 6-4 6-3.

Le match a été le scénario d'une énorme frayeur pour l'Allemand qui a encore une fois mal négocié une balle et s'est tordu la cheville lors du cinquième jeu de la dernière manche.

Zverev se tordait de douleur au sol et durant un moment on a craint le pire en repensant à sa blessure à Roland-Garros. Tant bien que mal, le natif d'Hambourg s'est réincorporé au match et il a tout de même pu finir du côté des vainqueurs en s'appuyant surtout sur son service avec lequel il a décoché 16 aces durant cette rencontre.

Carlos Alcaraz vit-il une crise?

Le natif d'El Palmar est très loin du niveau avec lequel il a éblouit le monde du tennis et ce depuis son sacre à Wimbledon 2023. Ce n'est que le premier match des phases de groupe des finales ATP et l’Espagnol a encore toutes ses chances de se qualifier et de remporter le tournoi mais quelque chose cloche depuis quelques mois. Un manque de passion se ressent chez le Murcien, peut être à cause d'une année trop chargée, ou encore d'une baisse de régime pour des motifs personnels, on n'en sait rien pour le moment.

Une chose est sure, il a toutes les armes pour gagner encore plus de titres et nous souhaitons que ce ne soit qu'un petit passage à vide que tous les grands joueurs vivent au moins une fois dans leur carrière.

Carlos Alcaraz Alexander Zverev
SHARE