Open de Tokyo : Daria Kasatkina se fait démolir par Jessica Pegula



by SARAH AIT SALAH

Open de Tokyo : Daria Kasatkina se fait démolir par Jessica Pegula
© Getty Images Sport - Sarah Stier / Staff

Jessica Pegula a infligé à Daria Kasatkina l'une des pires défaites de sa carrière. L'Américaine a battu la Russe lors des quarts de finale de l'Open de Tokyo sur le score radical de 6-1 6-0,!

La russe n'avait absolument aucune arme contre Pegula et aucune stratégie pour contrecarrer le jeu de l'Américaine. Les statistiques du match sont bien entendu à sens unique avec 77 % de succès au premier service pour Pegula contre 39% pour sa rivale et le même scénario au deuxième service : 60% pour l’Américaine contre 31% pour la Russe.

Pegula a remporté 6 balles de break ( une seule et unique pour Kastakina sur le jeu qu’elle a remporté) et la numéro 4 mondiale a enchainé 12 jeux de suite pour remporter la victoire et se qualifier pour les demis finales.

Le jeu de Kasatkina n'était pas au rendez vous et elle avait même le niveau d'une joueuse hors du classement WTA à dire vrai, mais c'est ainsi qu'est le tennis, il y a des jours comme ca. Pegula va maintenant jouer contre une Maria Sakkari en grande forme, la Grecque a éliminé Caroline Garcia lors de son quart de finale.

Vous pouvez voir les résultats dans cet article.

Daria Kasatkina a attaqué les organisateurs de Tokyo

Lors de son premier match contre la Grecque Despina Papamichail que Kasatkina a remporté sur le score de 6-4 6-4; elle avait laissé entendre que le tournoi devait prendre plus en compte les conditions des joueuses et que le toit aurait du être déployé lors de son match , elle a déclaré : " Il n'y a pas grand-chose à faire.

On utilise des serviettes glacées et des compléments alimentaires pour s'hydrater. Mais en fin de compte, on ne peut pas lutter contre quelque chose que l'on ne peut pas contrôler. Je pense que dans ce genre de conditions, si on a un toit, il vaut mieux le fermer.

Si l'on a ces possibilités, je pense qu'il faut les utiliser, et ne pas faire mourir les joueurs sur le terrain. "

Daria Kasatkina Jessica Pegula