Finales ATP : Stefanos Tsitsipas bat Dominic Thiem et écrit l’histoire



by   |  LECTURES 1278

Finales ATP : Stefanos Tsitsipas bat Dominic Thiem et écrit l’histoire

Stefanos Tsitsipas a battu Dominic Thiem par 6-7, 6-2, 7-6, en deux heures et 35 minutes pour le quatrième et plus remarquable titre ATP de sa carrière. Ainsi, Stefanos est devenu le sixième plus jeune champion des Finales ATP et le plus jeune depuis Lleyton Hewitt en 2001.

Il a réussi à prendre l'avantage après une première manche serrée, afin d’écrire les pages d'or du tennis grec. Tsitsipas a échappé à trois occasions de break sur quatre et a livré trois jeux de retour réussis parmi dix occasions, pour rejoindre ainsi la liste exclusive des joueurs qui ont réussi à remporter le titre à leurs débuts lors de cet événement.

Rien ne pouvait séparer les rivaux dans le premier set, avec 45 points pour Dominic et 44 pour Stefanos qui, lui, a été à deux points de prendre le set à trois reprises. Dominic a résisté à une chance de break au quatrième jeu et à deux autres à 3-4, tout en restant en contact avec le jeune joueur qui a dû survivre à deux points de break au septième jeu pour rester du côté positif du tableau de bord, jusqu'au tie-break.

Stefanos est revenu à 5-5 et il s'est retrouvé bloqué à 6-6, avant que l'Autrichien ne remporte un mini-break crucial et qu’il ne finisse par remporter le set avec un service gagnant après 65 minutes.

Sans aucune marge d'erreur, Tsitsipas a élevé son niveau dans le deuxième set, perdant deux points de break sur le coup initial et augmentant la pression sur Dominic qui ne pouvait pas la supporter.

Thiem a commis une erreur de coup droit lors du premier jeu du deuxième set et il s'est incliné à 3-0 après un coup droit gagnant du Grec, qui semblait s’installer de mieux en mieux sur le court à mesure que le match progressait.

Servant à 5-2, Stefanos a mis un service gagnant pour livrer un set parfait, avec dix gagnants et une faute directe, ce que Thiem n’a pas pu imiter. Porté par cet élan, le Grec a été le meilleur joueur dans les premières étapes du set décisif, obtenant deux jeux contre zero points pour l'adversaire, suite à ses services, et assurant un break dans le troisième jeu lorsque Dominic a frappé un revers sur le filet.

Stefanos a encore remporté un jeu contre zero points grâce à un coup droit gagnant pour consolider l'avantage, mais la vraie bataille était encore à venir puisque Thiem a breaké à son tour dans le sixième jeu afin d'égaliser le score à 3-3.

Les deux joueurs ont bien servi lors des six jeux restants pour établir un tie-break décisif ; le troisième en finale de ce tournoi après 1988 et 2005. Tsitsipas a ouvert une avance de 4 à 1 après les erreurs du revers de l'Autrichien, qui est pourtant resté dans le match avec deux points de retour, réduisant le déficit à 4-3.

Au neuvième point, Thiem a envoyé un coup droit trop long pour subir un autre mini-break, puis il a envoyé un coup droit sur le filet pour offrir deux points de match à Tsitsipas. Ce dernier a converti le premier point de match avec un service gagnant, pour entamer une célébration massive du plus gros titre de sa jeune carrière.