Finale ATP : Novak Djokovic détruit Berrettini et envoie un message clair



by   |  LECTURES 1274

Finale ATP : Novak Djokovic détruit Berrettini et envoie un message clair

L'actuel numéro 2 mondial et quintuple champion de la Finale ATP, Novak Djokovic, a pris un départ parfait à Londres en battant le débutant Matteo Berrettini par 6-2, 6-1, en 63 minutes. Il s'agissait de la 36e victoire de Novak à ce tournoi.

Il a été dominant sur les deux services ainsi que sur le retour, n’ayant été breaké qu’une seule fois au cours du match. Le Serbe a obtenu cinq breaks consécutifs pour parvenir à la ligne d'arrivée en un rien de temps.

Le Serbe n'a perdu que 10 points durant ses jeux, ne subissant qu'un seul point de break et récupérant près de 60% des points au retour, sans compter cinq breaks qu’il a réussi à saisir sur sept occasions.

Il a ainsi gagné 200 points de plus pour sa course de fin d'année pour la place de No. 1 mondial, une autre bataille où il affronte Rafael Nadal. Le Serbe comptait dix gagnants et huit fautes directes, maîtrisant bien ses coups et provoquant 28 fautes directes commises par Berrettini, qui n’a pas pu trouver les bons coups ni le moyen de sortir Novak de sa zone de confort.

Djokovic a revendiqué 30 des 40 échanges les plus longs et a pris l'avantage dans les points les plus rapides : il a réussi quatre coups pour émerger en tête du classement, et envoyer un message clair à ses prochains adversaires, Roger Federer et Dominic Thiem.

Le premier set a duré 29 minutes et Novak était le seul joueur sur le terrain, perdant quatre points au service et obtenant plus de la moitié des points au retour malgré le fait que Matteo ait servi à 75%!

L'Italien avait six gagnants mais aussi 17 fautes directes, étant incapable de trouver comment bien placer son coup droit et se tenant loin derrière Djokovic dans les échanges les plus longs, où le Serbe a pu se forger un avantage de 14-5.

Novak a pris le meilleur départ possible en maintenant so adversaire à zéro points après un ace. Il a aussi pris de l’avance dans les jeux trois et cinq pour faire monter la pression de l'autre côté du filet et attendre patiemment une chance dans le retour.

Cette chance est arrivée dans le sixième jeu après un mauvais coup droit de Berrettini, le faisant ainsi passer à 4-2 et lui permettant d’atteindre le break suite à une autre erreur de coup droit de l'Italien.

Servant pour rester dans le set, Matteo a été breaké à zéro dans le huitième jeu, pour remettre le set à son adversaire qui, lui, semblait déterminé à sceller la rencontre en un rien de temps.

Envoyant de bons services les uns après les autres, Djokovic est resté solide dès les débuts du second set. Il a gagné un break dans le jeu numéro deux après une double faute de Berrettini.

L’Italien s’est retrouvé à 4-0 derrière quand Novak l’a obligé à faire une faute directe, grâce à un revers qui traversé le court. Après avoir engrangé huit jeux consécutifs, Djokovic a perdu un peu de concentration et a subi un break dans le cinquième jeu.

Ceci, tout en sécurisant un jeu retour quelques minutes plus tard grâce à un coup droit gagnant. Le No. 2 mondial a enfin scellé le match avec un coup droit gagnant dans le jeu numéro sept, pour signer ainsi le meilleur début possible pour sa campagne à Londres.