Andrey Rublev: " J'ai mes chances a Miami sans Rafael Nadal et Roger Federer"



by   |  LECTURES 989

Andrey Rublev: " J'ai mes chances a Miami sans Rafael Nadal et Roger Federer"

Le premier Masters 1000 de la saison débutera lundi prochain, l'Open de Miami, qui a réussi à survivre malgré la situation de pandémie aux États-Unis et le report de son jumeau Indian Wells.

Le tournoi floridien a dû faire face aux nombreux abandons qui ont plu ces derniers jours, parmi lesquels ceux de Rafael Nadal et Dominic Thiem (en plus de Roger Federer) se distinguent. L'Espagnol et l'Autrichien ont tous deux choisi d'éviter un si long voyage, préférant affûter leurs armes pour la saison sur terre battue.

En conférence de presse lors de l'ATP 500 de Dubaï, Andrey Rublev a souligné qu'il avait l'intention de s'entraîner le plus possible pour aller loin au Hard Rock Stadium. Le Russe a également ajouté qu'il n'a pratiquement aucun point à défendre lors du Masters 1000 de cette année 2021.

Dans ses déclarations, le jeune Moscovite a également fait allusion à l'éventuelle absence de Novak Djokovic, mais pour l'instant aucune nouvelle ne laisse présager un renoncement du numéro 1 mondial.

Malgré la blessure à l'abdomen dont il a été victime à l'Open d'Australie, Nole avait récemment confirmé sa présence à Miami.

Rublev sur ses aspirations pour le Miami Masters 2021.

"Bien sûr.

Je veux être le plus prêt possible pour Miami, car comme vous l'avez dit, il n'y aura ni Rafael Nadal, ni Roger Federer, ni Dominic Thiem. Et dans mon cas, je 'ai pas de point a défendre dans les masters 1000, ", a déclaré Andrey Rublev.

Andrey Rublev a ajouté que bien faire à Miami était une opportunité trop belle pour être manquée, et qu'il y voyait un " grand défi " pour lui-même. "Donc je peux gagner beaucoup de points en gagnant quelques matchs, si je vais plus loin je peux gagner de nombreux points.

C'est un grand défi pour moi", a ajouté Rublev. Le numéro 8 mondial a insisté sur le fait qu'il n'était pas quelqu'un qui était prêt à faire des compromis, et qu'il utilisait la peur pour s'améliorer.

"Peut-être que c'est ce genre de peur, de ne pas faire assez", a déclaré Rublev. "La peur peut-être que je ne vais pas réussir ou la peur de ne pas être assez bon pendant un certain temps.

Au bout du compte, la peur m'aide à m'améliorer. Donc, c'est pour cela que je veux me perfectionner et progresser." La star du tennis russe Andrey Rublev s'est ouvert sur son jeu de service qui s'est considérablement amélioré et qui, en dehors de ses coups de fond puissants, a été la caractéristique de sa récente série de victoires.

Rublev a déclaré qu'il avait auparavant du mal à monter à 200 km/h, mais qu'aujourd'hui, il atteint régulièrement la barre des 220 km/h sans trop se forcer. "Je ne servais jamais à 200, maintenant je sers souvent à 220, et c'est incroyable", a déclaré le Russe.

L'une des statistiques les plus marquantes de sa victoire sur Fucsovics jeudi est qu'il a enregistré 76 % de premières balles de service contre 57 % pour son adversaire.