Rafael Nadal: "Tout ce que je peux faire, c'est l'accepter et emprunter le chemin..."



by   |  LECTURES 2387

Rafael Nadal: "Tout ce que je peux faire, c'est l'accepter et emprunter le chemin..."

Il était inévitable que la nouvelle de la quarantaine différenciée, organisée pour les meilleurs joueurs des circuits ATP et WTA, ne fasse pas naître des polémiques. Certains joueurs d’élite ont ainsi été séparés des autres, à savoir Rafael Nadal, Novak Djokovic et Dominic Thiem d'un côté et Simona Halep, Naomi Osaka et Serena Williams de l'autre - l'Américain prend la place d'Ashleigh Barty, qui est déjà en Australie et ne sera donc pas obligée de se mettre en quarantaine.

En un mot, alors que les simples mortels de Melbourne devront se soumettre à des mesures de sécurité très strictes concernant le temps passé à l'extérieur de leur chambre d'hôtel (cinq heures au total par jour), à Adélaïde, qui accueille un tournoi d'exhibition avant l’Open d’Australie, les grands noms du tennis et leurs partenaires choisis pour la préparation pourront faire pratiquement tout ce qu'ils veulent.

Cela comprend des entraînements de plus de trois heures et demie répartis entre le court et la salle de sport fournie par le protocole du "Happy Slam" Craig Tiley, responsable de Tennis Australia a démenti cette rumeur, arguant que "les conditions de la quarantaine seront les mêmes" Mais la rumeur sur la présence d'une bulle molle à Adélaïde a immédiatement attiré la colère des autres joueurs de tennis qui n'en font pas partie.

S'exprimant récemment dans l'émission "Saber Vivir" pour la chaîne de télévision espagnole, Rafael Nadal a révélé à quel point il avait été ravagé par des blessures.

Nadal se prépare maintenant pour la transition australienne

Rafael Nadal a affirmé que même s'il est un athlète qui concour au sommet du tennis masculin, il connaît l'importance de la patience et de la réadaptation – et peu importe combien de matchs de tennis il pourrait manquer au cours de ce processus.

"Je sais que lorsque des blessures apparaissent, tout ce que je peux faire, c'est l'accepter et emprunter le chemin de la paix, de la patience et du travail quotidien pour atteindre l'objectif qui est de bien récupérer et le plus rapidement possible.

Cela dit, le plus important est de récupérer pleinement", a déclaré Nadal. Rafael Nadal se prépare à présent pour la transition australienne en janvier-février, au cours de laquelle il tentera de remporter son 21e titre du Grand Chelem.

La gestion des blessures est devenue le mot à la mode pour les joueurs "Big Three", car ils sont tous dans la trentaine et hiérarchisent les événements en fonction de la façon dont résiste leur corps.

L'objectif, pour eux, est en grande partie de rester frais et en forme pour les grands événements du calendrier du Tour ainsi que pour les tournois du Grand Chelem. Après avoir raté l'essentiel de l'action la saison dernière en raison d'une opération au genou, le champion de tennis suisse Roger Federer s'est retiré de l'Open d'Australie cette année, affirmant qu'il n'avait pas encore retrouvé sa forme physique.

Il a également désigné les Jeux Olympiques, Wimbledon et l'US Open comme étant les événements prioritaires pour lui cette année.