un joueur espagnol : "Cette année, les conditions n'ont pas favorisé Rafael Nadal"



by   |  LECTURES 1661

un joueur espagnol : "Cette année, les conditions n'ont pas favorisé Rafael Nadal"

Le numéro 1 mondial Novak Djokovicet Rafael Nadal ont déclaré qu'il ne jouerait que dans deux autres tournois avant la fin de la saison. Le champion serbe participe actuellement au tournoi ATP à Vienne et il conclura la saison avec la finale de l’ATP à Londres.

Le joueur de tennis serbe a annoncé qu'il ne participerait pas au Masters 1000 de Paris-Bercy. En revanche, Rafael Nadal, numéro 2 mondial, a très peu de chances de le dépasser s’agissant du trône de l’ATP.

L'Espagnol prévoit de disputer le Masters 1000 de Bercy et également la Finale de l'ATP en fin d'année. Si donc tout se passe comme prévu, les deux s'affronteront jusqu'à la fin avec deux tournois chacun.

Avec les deux victoires obtenues au tournoi ATP de Vienne, Djokovic est officiellement le numéro 1 mondial cette saison. En ce moment, Novak Djokovic a 11740 points contre 9850 points pour Rafael Nadal. En supprimant les points des finales de l'année dernière, Novak Djokovic perd 200 points et Nadal perd 400 points (en fait Djokovic n'avait remporté qu'un seul match à Londres contre les deux matchs de Nadal qui ne s’était ourtant pas qualifié pour les demi-finales).

Si Rafael Nadal remporte le Masters 1000 de Paris-Bercy et remporte tous les matchs prévus pour les finales ATP (il gagnerait aussi ce tournoi pour la première fois de sa carrière), il atteindrait un maximum de 11590 points.

En éliminant donc les points des finales ATP, deux victoires à Vienne suffisent à Novak Djokovic pour atteindre 11630 points au classement. En d'autres termes, avec les quarts de finale du tournoi de Vienne Novak Djokovic terminera forcément la saison ATP à la 1ère place pour la sixième fois de sa carrière, atteignant ainsi Pete Sampras et dépassant Roger Federer et Rafael Nadal dans ce classement spécial (les deux n’ont été No.

1 mondial de fin d’année "que" cinq fois au cours de leur carrière). Pour le Serbe et de manière historique, il s’agit d’un nouveau record et d’une immense satisfaction en attendant le dépassement la saison prochaine du record de semaines de Roger Federer (310 semaines passées au rang de No.

1 mondial). Le joueur espagnol Guillermo Garcia Lopez a expliqué qu'il est peu probable qu'un joueur reproduise les exploits de Nadal à Roland Garros.

Garcia Lopez au sujet de Rafael Nadal

"Ils le disent dans les nouvelles, que c'est impressionnant, mais si vous vous arrêtez pour bien l'analyser… Sergi Bruguera l'a gagné deux fois, Ferrero une fois et (Carlos) Moya une fois… Je ne sais pas si nous nous rendons compte de l'ampleur de ce qu'il a fait, ni si un autre joueur sera en mesure de le répéter dans un autre Grand Chelem", a déclaré Guillermo Garcia Lopez.

"Surtout à Roland Garros… Rafael Nadal doit se sentir très à l'aise sur ce court. Cette année, les conditions ne l'ont pas favorisé, ni pour les autres joueurs mais il a su faire bouger la balle plus que quiconque."