Kuerten:" Rafael Nadal a la mentalité d'un génie"



by   |  LECTURES 5291

Kuerten:" Rafael Nadal a la mentalité d'un génie"

Rafael Nadal a remporté son 13e titre à Roland Garros, cédant seulement sept jeu à Novak Djokovic en finale. Ce nouveau triomphe à Paris lui a également valu le 20ème titre majeur de sa carrière, égalant le record de son éternel rival Roger Federer.

Lors d'une conférence de presse, le phénomène espagnol a admis qu'il pourrait terminer sa tournée 2020 prématurément et réapparaître directement au début de la saison prochaine.

Interviewé par l'ancien joueur de tennis Flavio Saretta, Gustavo Kuerten a commenté le succès de Rafa dans la capitale française sans perdre un seul set. Le Brésilien, qui a remporté Roland Garros trois fois dans sa carrière, n'a jamais eu l'occasion d'affronter Nadal.

En raison de blessures, l'ancien numéro 1 mondial a pris une retraite anticipée en 2008, à seulement 32 ans.

Kuerten parle des résultats de Rafael Nadal.

"Fantastique, de plus en plus admirable, au-delà de l'impossible.

Il semble que le 14 (titre) arrivera et que Rafael Nadal ait de bonnes chances d'obtenir un 15 ème", a déclaré Gustavo Kuerten. "Rafael Nadal part d'un principe de base, qui est la façon dont les génies le font", a déclaré Kuerten, "Il simplifie le processus en se basant sur : Je veux, je peux, et je le fais.

S'il joue l'Open de Rio aujourd'hui, son esprit pensera déjà à Roland Garros de l'année prochaine" Au cours de la discussion, on a demandé à Kuerten ce que cela aurait été de jouer contre Rafael Nadal.

"Si mon corps avait tenu quelques années de plus, peut-être jusqu'en 2006, ca aurait été un match sensationnel", a-t-il déclaré . "Je vais toujours sur le court pour tout donner.

Rafael Nadal est si grand que chaque balle doit être jouée à son bon moment, et elle doit être adaptée à la bonne occasion" Dans une récente interview, Nadal a parlé de son triomphe à Paris : "J'avais les bonnes personnes à mes côtés.

Ils m'ont poussé quand il le fallait et m'ont donné la liberté de profiter d'autres choses quand j'en avais vraiment besoin. Nous avons dû prendre des décisions difficiles, comme celle de ne pas aller à New York.

Tout est bon ou mauvais selon le résultat final. Pour l'instant, il semble que ce soit une réussite parce que j'ai gagné à Roland Garros, si j'avais perdu, peut-être que cela n'aurait pas été aussi bon.

C'est la réalité du sport, un monde totalement basé sur le résultat. Les décisions ont été prises de manière consensuelle, en analysant tout. Au-delà du résultat, personnellement, je suis très content des démarches que nous avons faites.

J'ai été plus discret que la normale, mais c'est un sentiment général dans le monde entier" "Nous sommes dans une situation triste. On ne peut pas partager des moments avec les gens qu'on aimerait.

Tout est moins agréable et on ne peut pas nous détacher des choses qui se passent dans le monde, sachant aussi que nous sommes de nouveau dans une situation compliquée en Espagne. Il est normal de souffrir à cause de ce qui se passe.

Il y a eu d'autres pandémies dans le passé, mais dans l'histoire récente, nous n'en avons pas vécu une seule. Malgré cela, j'ai été concentré et j'ai eu l'attitude nécessaire quand il le fallait. C'est la chose dont je suis le plus satisfait dans tout le tournoi" a conclut Rafael Nadal.