Rafael Nadal: Je sais ce que j'ai mal fait et je vais y remédier avant Roland Garros



by   |  LECTURES 1042

 Rafael Nadal: Je sais ce que j'ai mal fait et je vais y remédier avant Roland Garros

En compétition pour la première fois en 200 jours, le neuf fois champion Rafael Nadal a fait un excellent départ à Rome. Nadal qui n’avait plus concouru depuis fin février en raison du coronavirus, a décidé de rester à l'écart de Cincinnati et de l'US Open, pour jeter toutes ses cartes sur terre battue et entrer à Rome en tant que favori avant de se rendre à Roland Garros.

S'attendant à un départ chancelant après n’avoir pas joué pendant si longtemps, Rafael Nadal n'a pas eu besoin de trop de temps pour trouver le rythme, pour évincer le demi-finaliste de l'US Open Pablo Carreno Busta par 6-1, 6-1, avant de renverser Dusan Lajovic et pour se retrouver en quart de finale de finale à Rome.

Cherchant sa dixième victoire sur Diego Schwartzman en autant de rencontres, Nadal a subi une défaite de 6-2, 7-5 en un peu plus de deux heures. C’est ainsi qu’il a quitté le tournoi plus tôt que prévu et qu’il est retourné à ses entraînements, avant de pouvoir aborder Roland Garros.

Contrairement aux deux premiers matchs, rien n'a fonctionné comme prévu pour Nadal samedi soir dernier : il a eu droit à de l'humidité et à un rival exceptionnel de l'autre côté du filet, qui a tout bien fait pour le renverser en deux sets.

Diego savait comment se battre contre l'Espagnol, comment le défier sur terre battue mais il n’avait encore jamais franchi l'étape suivante qui était de le battre lors d’une rencontre officielle.

Il l'a fait à Rome, en dominant le premier set et en restant concentré dans le deuxième set pour assurer sa place en demi-finale. Rafa a été surpassé au service et au retour, faisant beaucoup trop de fautes et n'ayant jamais l'air à l'aise.

Diego a décroché cinq breaks sur les 54% de points pris au retour, tout en neutralisant le coup initial de Rafa et ne se faisant breaker que deux fois pour passer au sommet avec style. Frappant 31 gagnants et 17 fautes directes, l'Argentin a contrôlé le rythme des rallyes, en mixant son jeu pour surpasser le rival le plus dur sur la surface la plus lente.

Rafa a donné le meilleur de lui-même dans le deuxième set, même si cela n'a pas été suffisant pour le garder en sécurité. Il est à présent rentré chez lui, en Espagne, pour retourner sur les courts d'entraînement et pour améliorer certaines choses qui n'ont pas bien fonctionné.

Parlant de sa défaite, l'Espagnol a félicité son adversaire et a évoqué son propre service comme étant l'élément le plus faible de son jeu actuell, tout en disant savoir comment résoudre ses problèmes et en espérant avoir une meilleure course à Roland Garros.

Rafael Nadal s'est fait breaker cinq fois par Diego Schwartzman à Rome

"Nous pouvons trouver des excuses, mais je n'ai pas assez bien joué. Ensuite, il faudra y réfléchir en interne.

‘Pourquoi? Comment puis-je résoudre ce problème?’ Ce n'est pas le moment de trouver des excuses, c'est le moment d'accepter que je n'ai pas assez bien joué, ce n'était pas du tout ma soirée.

Il a joué un super match, et je pense que moi non. Lorsque cela se produit, vous devez perdre. Ces choses peuvent arriver. Après une si longue période sans compétition, j'ai joué deux bons matchs et un mauvais contre un bon adversaire aujourd'hui.

C'est comme ça. Je tiens à féliciter Diego et je vais continuer à travailler. C'est une année exceptionnelle et imprévisible. Je vais probablement rentrer chez moi et ensuite, on verra ce qui se passera à Paris.

J'ai fait mon travail ici. J'ai bien fait certaines choses et d'autres ont été mauvaises, et c'est tout. Au moins j'ai joué trois matchs et je me suis battu jusqu'à la fin.

Vous ne pouvez pas vous attendre à remporter la victoire après avoir été brieaké aussi souvent. Je vais devoir résoudre ce problème et je sais comment le faire. Je vais continuer à travailler et continuer à m’entraîner avec la bonne attitude et essayer de me donner une chance d'être prêt", a déclaré Rafael Nadal.