Le Manager de Thiem pense que Rafael Nadal a fait des "calculs"



by   |  LECTURES 13744

Le Manager de Thiem pense que Rafael Nadal a fait des "calculs"

Le manager de Dominic Thiem, Herwig Straka, explique pourquoi Rafael Nadal peut se permettre le luxe de manquer un tournoi majeur comme l'US Open, ce qui est un privilège que beaucoup de ses pairs n’ont pas du tout.

Il y a une semaine, Rafael Nadal a annoncé qu’il ne participerait pas à l’édition de cette année de l’US Open. Cette décision n'a pas été une grande surprise pour ses fans et pour tous ceux qui suivent le tennis de très près.

En effet, l'Espagnol s'était entraîné uniquement sur terre battue tout en ignorant complètement les courts durs. Avant cela, Rafa avait exprimé de nombreux doutes sur la question de la sécurité en pleine période de pandémie.

Le retrait de Nadal ne passe pas inaperçu

L'absence de Roger Federer et Nadal ouvrira davantage la voie à de nombreux joueurs, qui partiront à la recherche de l'exploit à New York après la longue pause due à la pandémi.

Et ceci, même si le No. 1 mondial Novak Djokovic sera, quant à lui, de la partie. Dans une longue interview avec l'agence de presse autrichienne APA, Straka a déclaré que la plupart des joueurs avaient besoin de points et d'argent en ce moment.

Rafael Nadal aurait plus intérêt à ne pas jouer à l’US Open

"Rafael Nadal est un joueur qui a déjà beaucoup gagné", a déclaré Herwig Straka.

"Pour la grande majorité des joueurs, il est clair que jouer à un tournoi n'est pas seulement leur travail, mais ils vivent de cela. C'est leur motivation principale (survenir à leurs besoins), même s'il y a des restrictions extrêmes comme maintenant à New York", a déclaré le manager de Dominic Thiem.

"Gagner un Grand Chelem ou un Masters 1000 est toujours tout en haut de la liste (des accomplissements). Bien sûr, il y a les points et les considérations financières qui comptent également"

Bien que Straka ait nié que les points de classement aient été un facteur de motivation pour Dominic Thiem, il pense que cela a peut-être aidé Rafael Nadal à prendre sa décision.

"Je ne pense pas", a répondu Straka lorsqu'on lui a demandé si Dominic Thiem avait décidé de participer à l'US Open pour gagner des points de classement. "C'est peut-être un calcul que fait Rafa, mais sinon, il s'agit pour (Dominic) d'une victoire en Grand Chelem.

Je ne suis pas entièrement d'accord pour dire que c'est plus facile maintenant, car un ou deux (joueurs du Big 3) n'y sont pas. C'est comme dans une course de ski : si quelqu'un est éliminé au premier tour, la victoire des autres n'en vaut pas moins la peine, vous êtes toujours champion olympique ou champion du monde", a affirmé Straka.

Thiem, finaliste à l'Open d'Australie en début d'année, sera l'un des plus attendus à Flushing Meadows, sans oublier les joueurs de la NextGen comme Alexander Zverev, Stefanos Tsitsipas et Daniil Medvedev.

L'US Open fait face à de nombreux défis posés par la pandémie de coronavirus. Bien que l’événement aura lieu à partir de fin août, les joueurs doivent respecter certaines conditions, telles que le confinement dans des hôtels "à l’intérieur d’une bulle" et un nombre restreint d’accompagnateurs.

Les fans ne sont pas non plus autorisés à y assister, ce qui en fait le tout premier Grand Chelem qui sera joué à huis clos.