''Cela a très bien fonctionné contre Rafael Nadal '', déclare Robin Soderling



by   |  LECTURES 3125

''Cela a très bien fonctionné contre Rafael Nadal '', déclare Robin Soderling

Robin Soderling est un nom bien connu des amateurs de tennis. Le Suédois était finaliste de Grand Chelem, numéro 4 mondial et surtout il a été le premier joueur à battre Rafael Nadal à Roland Garros, lors d'un match des huitièmes de finale en 2009.

Bref, Soderling l’a mérité sa place dans l'histoire de ce sport. Ayant pris sa retraite à cause de toutes sortes de problèmes physiques, l'ancien joueur est resté dans l'environnement en fondant une société qui crée et vend des balles de tennis et est également le capitaine de Suède pour la Coupe Davis.

Lors d’une interview vraiment choquante il y a quelque temps, l'ancien athlète avait révélé que dans le passé, il pensait souvent au suicide. Dans une récente interview, Robin Soderling a expliqué ses tactiques peu orthodoxes contre Rafael Nadal à Roland Garros de 2009.

"À Roland Garros en 2009, je suis devenu le premier joueur à battre Rafael Nadal lors de ce championnat du Grand Chelem. Je suis entré dans le match avec absolument rien à perdre et tout à gagner.

Je ne savais pas comment jouer avec le topspin de toute façon, donc j'ai juste joué encore plus plat, " se souvient Robin Soderling. "Je m'en fichais de le manquer. Je savais que je ne gagnerais pas si je ne prenais pas ma chance et ce jour-là, cela a très bien fonctionné.

Je jouais si librement. C'était un sentiment incroyable, " a-t-il ajouté.

Robin Soderling estime que même aujourd'hui, il est très rare pour un athlète de s'ouvrir sur ses problèmes de santé mentale, c'est pourquoi il s'est manifesté.

Il a poursuivi en envoyant un message à tous les athlètes en disant: "À ceux qui se consacrent au sport et à tout leur environnement, je leur dis de s'entraîner dur et de prendre les choses très doucement.

De là, je leur dis de faire du sport parce qu'ils se sentent à l'aise et non à cause de la pression. " Tout le monde serait heureux de voir que Robin a surmonté ses problèmes de santé mentale et, espérons qu’il n'ait plus jamais à vivre cela.

Robin Soderling conclut: "Il est temps de lutter contre la maladie mentale chez les athlètes professionnels, et cette fois-ci, de faire quelque chose Les données montrent qu’il y a au moins un athlète d'élite sur trois qui souffre de problèmes de santé mentale qui peuvent se manifester sous forme de stress, de troubles de l'alimentation, d'épuisement professionnel, de dépression et d'anxiété.

Nous devons commencer à en discuter et nous assurer que la prochaine génération d'athlètes sera mieux préparée que moi. "