De Minaur : "J'ai essayé de faire ce que Rafael Nadal fait à ses adversaires"



by   |  LECTURES 2317

De Minaur : "J'ai essayé de faire ce que Rafael Nadal fait à ses adversaires"

Rafael Nadal a connu une saison 2019 incroyable à tous égards. Le phénomène espagnol a remporté à la fois Roland Garros (pour la 12e fois) et l'US Open, tout en atteignant un palmarès de 19 Majeurs (un seul titre l’éloigne du record de son éternel rival Roger Federer).

L'ancien numéro 1 mondial a également remporté deux Masters 1000, Rome et Montréal, clôturant le tout avec la satisfaction de se hisser au sommet du classement mondial. N'oublions pas la contribution de Nadal au succès de l'Espagne en Coupe Davis, la première édition organisée par le défenseur barcelonais Gerard Piqué et le groupe Kosmos.

Rafa n'a pas pu répéter la même chose lors de la Coupe ATP cependant, où la sélection espagnole a perdu la finale contre la Serbie de Novak Djokovic. En chemin pourtant, le majorquin avait battu Alex de Minaur après un match vraiment passionnant.

Interviewé exclusivement par Tennishead, le joueur australien de Minaur a fait part de ses sentiments lorsqu'il a affronté le 19 fois champion en Grand Chelem.

De Minaur raconte son match contre Rafael Nadal

"Ce fut une très bonne expérience", a déclaré Alex de Minaur.

"C’était également étrange car je suis entré dans ce match dans un état d’esprit complètement différent de celui que j’ai dans beaucoup de mes matchs.

Nous étions à 1-0 dans la rencontre et je devais aller là-bas et essayer de battre Rafa pour envoyer le match dans le match de double décisif", se souvient le numéro 26 mondial. "J'ai essayé d'apporter toute l'énergie que je pouvais dans ce match.

J'ai essayé d'aller là-bas et de faire ce que Rafael Nadal fait à ses adversaires, en lui sautant au visage et en essayant d'être aussi électrique que possible. J'ai arraché un "come-on" dans le premier point pour essayer de lui faire savoir que je comprenais bien l’affaire.

Ce fut un match et une expérience formidables, mais avec une fin aigre-doux", a conclu le joueur de 20 ans. Nadal, dix-neuf fois champion en Grand Chelem, s'est principalement entraîné sur la terre battue rouge, ce qui a accentué les spéculations sur le fait qu'il n’ira pas à la défense de sa couronne à l'US Open le mois prochain, mais qu’il investira plutôt son énergie dans la poursuite de son 13e championnat de Roland Garros – ainsi que sa quête pour égaler le record de tous les temps de Roger Federer, en remportant son 20e titre en Grand Chelem.

De nombreux joueurs craignent également que s'ils disputaient l'US Open, ils seraient contraints de se mettre en quarantaine pendant deux semaines à leur arrivée en Europe, ce qui les obligerait à manquer inévitablement le Madrid Masters et le Rome Masters.