Oncle Toni : "Roger Federer, Nadal et Djokovic n'ont pas beaucoup d'options"



by   |  LECTURES 2416

Oncle Toni : "Roger Federer, Nadal et Djokovic n'ont pas beaucoup d'options"

Alors que le tennis s'est arrêté depuis début mars en raison de l'urgence sanitaire liée au Coronavirus, Rafael Nadal se prépare à la reprise de la saison 2020. Un peu plus d'un mois après la reprise du circuit, le numéro 2 mondial reste en forme en s'entraînant dans son Académie à Manacor.

L'oncle et ancien entraîneur de l'Espagnol, Toni Nadal, a révélé comment le champion de Grand Chelem à 19 reprises fait face à cette situation difficile. Toni s'est également concentré sur l'impact que la suspension du tour a causé à l'ancien numéro 1 de l’ ATP.

Rafa devra décider de se rendre à New York pour disputer l'US Open ou de se concentrer uniquement sur Roland Garros pour tenter d'égaler le record de Chelem de son éternel rival Roger Federer.

Au cours des prochaines semaines, nous aurons certainement des mises à jour à ce sujet.

Oncle Toni : "Personne n’a profité de cette période"

"Le temps passé en confinemment a été assez long et compliqué.

Nous ne savons toujours pas quand cette situation prendra fin ou quand nous reprendrons une vie normale. Lentement, lentement, nous nous dirigeons vers la normalité. Nous avons commencé la formation. Au moins, nous avons le sentiment que nous pouvons travailler et cela nous aide beaucoup.

Rafa a commencé l'entraînement. Il fait tout progressivement, jour après jour, mais il a l'air d’aller bien", a déclaré l'oncle Nadal. "Le problème c’est ce qui doit se passer après cette période.

Comment la reconstruction va commencer ainsi que le retour à la vie normale", a ajouté Toni Nadal. "Je ne pense pas que quiconque ait profité de cette période (en termes de performances sportives)", a déclaré Toni.

"Les meilleurs joueurs ont raté près d'un an au cours duquel ils auraient pu gagner des tournois. Tout le monde est désavantagé, il n'y a pas de place pour la discussion. Ceux qui étaient prêts à faire saut en avant ont dû reculer.

Pensez à Rafael Nadal, quand il était plus jeune et classé 70e mondial, il n'aurait pas été trop affecté si cela s'était produit. Mais maintenant, cette période peut lui coûter un tournoi de Grand Chelem.

Il faut aussi savoir que Novak Djokovic, Roger Federer ou Rafael Nadal sont à un âge où ils n'ont pas beaucoup d'options (pas beaucoup de temps)", a observé l'ex-entraîneur Toni Nadal.

Le nouveau look du calendrier ATP Tour montre que les compétions vont reprendre le vendredi 14 août avec le Citi Open, l'événement ATP 500 à Washington DC ; suivi par le Western & Southern Open, l'événement Cincinnati ATP Masters 1000, qui se tiendra à Flushing Meadows, un peu avant l'US Open (31 août - 13 septembre).

Après New York, le Mutua Madrid Open et l'Internazionali BNL d'Italia, des épreuves ATP Masters 1000 sur terre battue à Madrid et à Rome, respectivement, auront lieu en septembre avant Roland Garros à Paris (27 septembre - 11 octobre), dans lequel il y aura les qualifications pour le tableau principal la semaine précédente.