Le succès de Rafael Nadal serait-il hypothéqué s'il devait jouer sans les fans?



by   |  LECTURES 2468

Le succès de Rafael Nadal serait-il hypothéqué s'il devait jouer sans les fans?

"Vous marchez sur le court, vous sentez que la foule vous soutient ... ce moment, ce sentiment est génial. La connexion, l'interaction avec les fans ont été très importantes ..." , avait-il commenté au Brisbane International l'année dernière.

Mais le succès de Rafael Nadal sera vraiment mis à l'épreuve si les fans sont bannis des tournois cette année, en raison des problèmes liés au virus qui a visité le monde entier.

Il y a quatre mois, la patience de l'Espagnol a été mise à l'épreuve lors du tournoi de la Coupe ATP, c’était lors du match Espagne contre Serbie, et c'est devenu le point de rupture de l'événement.

La foule était du côté de la Serbie pour une large part et en particulier du côté du joueur No. 1 mondial, Novak Djokovic. "Honnêtement, la foule a été fantastique tous les jours mais parfois des gens de certains pays, ils ne comprennent probablement pas comment fonctionne le tennis.

Ils pensent que c'est (comme) du football et des trucs comme ça... le respect d'une petite partie de la foule (n'était pas là)", avait expliqué Nadal alors que son équipe était à la traîne par 2-5 et qu’elle a fini par perdre la finale de l'ATP Cup.

Depuis la pandémie du coronavirus, la reprise normale des tournois avec des spectateurs dans le stade suscite de nombreuses interrogations. Les organisateurs d'événements ont étudié l’éventualité de ne pas avoir de fans ou de public dans les tribunes, comme lors des événements UTR, afin que les tournois puissent continuer.

Mais le rugissement de la foule, leurs applaudissements lorsque les joueurs entrent dans le stade, et le fait de voir les fans réagir aux moindres rallyes et stratégies, tout cela ne peut pas être reproduit.

Le mois dernier, dans l'interview du journal Chicago Tribune, Rafael Nadal a été réaliste. "Je serais d'accord pour jouer sans fans, même si ce n'est pas ce que nous voulons..."

, avait-il dit. La principale préoccupation qu’il a c’est de savoir comment recommencer le tour et quels effets cela aurait sur son corps et celui des autres joueurs.

Nadal soulève la question de la forme physique après plusieurs mois sans tournois

C'est ce qui lui fait peur.

"Quand je frappe à nouveau une balle, mon bras va me faire mal à plusieurs endroits.. mon poignet, mon coude... quand vous êtes en-dehors du combat, le risque de blessure est beaucoup plus grand que lorsque vous faites de l'exercice…", avait-il expliqué.

L'idée de ne pas voir ni entendre la foule serait aussi quelque chose de brutal, mais peut-être pas autant que la transition que son corps traverserait pour recommencer une compétition intense. Chaque joueur attend la reprise du tour cependant.

Ils savent que la foule est ce qui les motive, tout comme le sport lui-même. Être hors compétition pendant plus de trois mois a des conséquences néfastes sur leur psychisme. Plus le tour met du temps à reprendre, plus l'Espagnol et les autres pensent que cette saison 2020 risque de ne pas se poursuivre.

Le succès de Rafael Nadal sera testé à maintes reprises si les fans sont interdits de tournois. Le temps nous dira cependant si l'Espagnol et les autres peuvent admettre ne pas avoir le soutien émotionnel et vocal qui vient des tribunes.

Le tennis peut éventuellement être formulé dans une atmosphère très différente, avec une interaction limitée (avec quelques spectateurs) qui pourrait convenir tant aux joueurs qu'à leurs fans.