Juan Martin del Potro: J’étais entrain de rattraper Rafael Nadal avant cette blessure



by   |  LECTURES 2130

Juan Martin del Potro: J’étais entrain de rattraper Rafael Nadal avant cette blessure

Fin janvier, l’ancien No. 3 et champion de l'US Open, Juan Martin del Potro, a dû subir une autre opération du genou droit à Miami, reportant son retour avant que le coronavirus ne provoque l'arrêt de toute la saison de tennis.

L'Argentin s'est fracturé la rotule droite quand il jouait contre Borna Coric à Shanghai 2018, pour revenir à Delray Beach au mois de février suivant et pour jouer seulement cinq tournois et 12 matchs, avant de subir la même blessure en battant Denis Shapovalov au Queen's.

Juan Martin a été opéré à Barcelone quelques jours plus tard, tout en ayant l’espoir de reprendre l'entraînement le plus tôt possible et de commencer par quelques préparatifs légers sur et hors du court, à la fin de l'été.

Pourtant, les choses n'ont pas fonctionné jusqu'à présent, car del Potro ressentait toujours une douleur constante au genou et a dû sauter l'Open d'Australie pour la cinquième fois, au cours des six dernières années avant cette dernière opération.

Del Potro était en direct sur Instagram ce dimanche soir, parlant de tous les revers de ces dernières années et de son désir de faire un autre retour malgré toute la malchance et les problèmes qu’il a rencontrés.

Après avoir abandonné le top 100 en février 2016, l'Argentin a entrepris un voyage stellaire vers le sommet, combiné à quelques années où il était en bonne santé et où il a remporté son premier trophée Masters 1000 à Indian Wells 2018.

Il est devenu le numéro 3 mondial en août avant de subir deux blessures au genou identiques qui ont encore une fois interrompu sa progression. "Comme tout le monde le sait, j'ai été victime de blessures tout au long de ma carrière.

La dernière est arrivée lorsque je venais d’entrer dans le top 5, tout en me sentant bien sur le court et en essayant de rattraper Rafael Nadal. Je veux vraiment continuer à jouer mais en réalité, c'est difficile pour moi de continuer.

Les médecins m'ont toujours encouragé en me disant que je pourrai concourir à nouveau et à l'avenir, à un niveau élevé, mais cela devient très difficile lorsque vous ne voyez pas de progrès évidents après plusieurs jours déjà écoulés.

J'ai eu beaucoup de hauts et de bas dans ma carrière et la situation actuelle est très compliquée. Quand j'ai eu cette blessure au poignet, c'était une vraie lutte. Je ne pouvais pas frapper un revers avec les deux mains.

Tout allait bien mieux après les Jeux olympiques de Rio jusqu'à cette dernière blessure au genou."