Rafael Nadal contre Nick Kyrgios - Todd Woodbridge partage ses réflexions


by   |  LECTURES 452
Rafael Nadal contre Nick Kyrgios - Todd Woodbridge partage ses réflexions

Dans le choc le plus attendu de l'Open d'Australie jusqu'à présent, Rafael Nadal affronte Nick Kyrgios au quatrième tour ce lundi, dans ce qui devrait être un véritable feu d’artifice.

Ces deux-là ont joué l’un contre l’autre sept fois dans le passé et Nadal a un léger avantage (4-3), bataillant contre l'Australien qui l'a assommé à Wimbledon il y a six ans, à l'âge de 19 ans.

Leur dernière rencontre a également eu lieu à Wimbledon en juillet dernier, Nadal a remporté ce match-là par 6-3, 3-6, 7-6, 7-6, en restant concentré du début à la fin et en gardant l'attention sur le tennis lui-même, au lieu de la fixer sur son rival de l'autre côté du court.

Il y avait de la mésentente entre eux dans le passé et ici à Melbourne également, où ils préparent le terrain pour un autre match passionnant dans la bataille pour le quart de finale.

Au troisième tour, Nadal n'a passé qu'une heure et 38 minutes sur le court, tandis que Kyrgios a dû lutter contre Karen Khachanov pendant près de quatre heures et demie, étant aux prises avec une blessure à la jambe et perdant beaucoup d'énergie avant une rencontre encore plus exigeante contre le No.

1 mondial. Todd Woodbridge pense que Nick aurait eu une chance si c'était un match au meilleur des trois sets, mais pas tant que ça dans une rencontre au meilleur des cinq. Il donne ainsi l’avantage à Rafa en raison de sa supériorité physique et du fait qu'il saura comment tirer le meilleur parti de la situation actuelle, en attirant Nick dans les rallyes à partir de la baseline où il devrait avoir l'avantage.

"Ces deux-là ont assez d'histoire (ensemble) et c'est bien que Rafa puisse dire ce qu'il pense de Nick lors de la conférence de presse. Il n'était pas arrogant à ce sujet, disant simplement qu'il ne l'aimait pas (toujours).

Quand ils ont joué à Wimbledon l'année dernière, Rafa était tellement concentré et déterminé à battre Nick ce jour-là. À certains égards, pour quiconque joue contre Nick en ce moment, ses adversaires savent à quoi s'attendre et ils ne seront pas distraits.

Physiquement, il sera difficile pour Nick de répéter et de supporter ce qu'il a vécu samedi soir ; Rafa est habitué à rebondir tout le temps et Nick ne l'est pas. Nadal fera de son mieux pour renverser Kyrgios à partir de la ligne de base, conscient de la condition de Nick et de ce marathon qu'il a joué contre Khachanov.

J’aurais donné une chance à Nick si c'était unn match au meilleur dee trois sets, mais ça va être très difficile pour lui de gagner trois sets contre Rafa."