Nikolay Davydenko: “Rafael Nadal ne parlait pas l'anglais au début de sa carrière“


by   |  LECTURES 496
Nikolay Davydenko: “Rafael Nadal ne parlait pas l'anglais au début de sa carrière“

Lors d'une interview accordée à Eurosport, Nikolay Davydenko a été interrogé sur les relations qu’il entretenait avec Roger Federer, Novak Djokovic et Rafael Nadal. Davydenko a répondu: "Avec Federer et Djokovic, ça se passe très bien.

Nadal - si je comprenais bien l'espagnol, peut-être.....Dans le passé, il parlait si mal l'anglais qu’entretenir une relation avec lui était difficile. Quiconque qui connaît l’Espagnol communiquerait plus facilement avec lui."

Interrogé sur ce que Khachanov devrait améliorer, Davydenko a déclaré: "Le mouvement. Bien sûr, il ne va pas courir comme moi, mais il peut toujours faire des améliorations par rapport à ses mouvements.

Il a des problèmes de coordination. Il a besoin d'avoir une plus grande concentration et d'améliorer ses tirs. Parfois, il écoute, et dit : «Oui», mais il n'exécute pas. Par moments, il devient nerveux et il faut attendre qu'il se calme."

On a demandé à Davydenko qui, entre Karen Khachanov, Daniil Medvedev et Andrey Rublev, sera le numéro un mondial. Davydenko a répondu : "Quand Federer, Nadal et Djokovic prendront leur retraite, l’un d’eux pourrait le devenir.Tout le monde a le même jeu.

Zverev, Tsitsipas, Khachanov, ou Medvedev, sont tous pratiquement égaux. Ils doivent se battre car ils ont tous un problème de concentration qui peut leur être très défavorable lors d'un match."

Serena Williams s'associera à Nike pour lancer une gamme de vêtements et de chaussures en 2020. John Hoke, directeur de la conception de Nike, a déclaré : "Je suis enthousiaste à l'idée que ces designers perfectionnent leur art, développent leur créativité et finalement rêvent de grandir en s'appuyant sur l'héritage de Nike en matière de design, afin de créer pour l'une des plus grandes athlètes de tous les temps.

Nous savons que leur impact sera largement ressenti et nous sommes impatients de les voir faire partie de notre communauté créative."