Stefanos Tsitsipas:" Cette fois ci, Rafa Nadal ne m'a pas démoli"


by   |  LECTURES 4104
Stefanos Tsitsipas:" Cette fois ci, Rafa Nadal ne m'a pas démoli"

Stefanos Tsitsipas a été dominé par Rafael Nadal en demi-finale de l'Open d'Australie plus tôt cette année, tandis qu'en finale de l'ATP à Londres, le Grec a perdu contre l'Espagnol dans un match serré en trois manches.

"C'est bon de voir que je me suis amélioré depuis Melbourne", a reconnu le Grec., "Manifestement, le score était différent cette fois-ci. Je n'ai pas été démoli.

Je n'ai pas l'impression d'avoir été détruit. J'étais juste très, très proche. J'ai l'impression de me rapprocher, et de faire les bons pas ansi que de prendre les bonnes décisions.

L'Héllenique a continué :"C'est un adversaire très difficile à battre. Un grand combattant, vraiment, on dirait qu'il donne son âme dans un match. J'ai fait face à des pertes au fil des ans - pas au fil des ans, mais au cours des deux derniers mois - avec une attitude plus positive.

Je ne me frustre pas tant que ça et je ne me bats plus, je vois le bon côté des choses." Lorsqu'on lui a demandé s'il se sentait adulte, Tsitsipas a répondu : "Bien sûr que oui.

Je pense que cette maturité me permettait aussi d'entrer en contact avec d'autres personnes, ce que je n'étais pas vraiment disposé à faire avant, parce que je me concentrais vraiment sur mon tennis.Cette première interaction m'a permis de réaliser certaines choses que je ne connaissais pas auparavant et comment ce monde fonctionne et tout le reste.

De plus, j'avais de la difficulté quand j'étais enfant et j'avais peur d'être rejetée, alors je n'ai jamais vraiment été capable de m'ouvrir et de dire ce que je ressentais et quoi que ce soit d'autre" le jeune champion a conclu :"Ce genre de chose m'a fait mûrir au cours des deux derniers mois, et m'a appris beaucoup de choses.

je sens vraiment que j'ai 21 ans, je me sens beaucoup plus à l'aise qu'avant. C'était aussi quelque chose qui m'a beaucoup aidé, non seulement dans mon tennis ces deux derniers mois, mais aussi dans mon comportement et dans ma vie quotidienne."