Rafael Nadal : " La chance n'existe pas dans le tennis"

Le n° 2 mondial parle de son académie et de sa jeunesse.

by Sarah Ait Salah
SHARE
Rafael Nadal : " La chance n'existe pas dans le tennis"

Rafael Nadal s’est exprimé dans une entrevue accordé à Movistar sur les avancées de son académie de tennis à Majorque : "Je suis très content, les choses vont dans le bon sens, on a eu des difficultés au début, c’est normal c’était quelque chose de nouveau pour nous, mais maintenant nous sommes sur la bonne voie" ,a-t-il déclaré, en précisant, "l’académie ne se centre pas seulement sur le tennis bien qu’il soit une partie très importante de notre enseignement, nous pensons aussi que les enfants doivent absolument recevoir une éducation académique adéquate, voilà pourquoi nous prenons en charges les études de nos élèves et leur formation continue ".

Le natif de Manacor est ensuite revenu sur des détails de sa jeunesse : "Quand j’étais petit je jouais au football et au tennis mais je ne saurais vraiment pas vous dire qui me plaisait le plus, je suis droitier dans toutes mes activités sauf au tennis, au début je jouais à deux mains et vers l’âge de 10 ans j’ai dû opter pour un jeu à une main, et j’ai tout naturellement choisi la gauche", a-t-il confessé.

Interrogé ensuite sur le meilleur conseil qu’il avait reçu, l’Espagnol a répondu : "Dans la vie ce sont les faits qui sont importants pas les paroles ! La chance n’existe pas en tous cas pas au tennis, on peut vraiment avoir de la malchance et perdre un match mais ça n’arrive qu’une seule fois tous les deux ans ou moins".

Avez-vous souvent été puni par vos parents ? : "Pas du tout je suis un gentil garçon, je n’ai jamais rien fait de bien méchant, par contre ma sœur c’est une autre histoire, c’est elle la tête brulée de la famille", a conclu le Majorquin

Rafael Nadal
SHARE