Nadal: "Les échecs affectent le mental et je ne fais pas exception à cette règle"

Le natif de Manacor n'arrive pas à remonter la pente et il ne fait que se retirer de tous les tournois auxquels il s'est inscrit

by Khalil Semlali
SHARE
Nadal: "Les échecs affectent le mental et je ne fais pas exception à cette règle"
© Getty Images Sport / Chris Hyde

Rafael Nadal accuse des problème physiques depuis le début de la saison et ce n'est un secret pour personne. Le natif de Manacor n'arrive pas à remonter la pente et il ne fait que se retirer de tous les tournois auxquels il s'est inscrit ce qui ne laisse pas présager de bonnes augures pour ses chances à Roland-Garros ou encore aux JO de Paris.

Originaire de Majorque, Nadal a donné une petite mise à jour sur sa condition pour le compte du Carusel Deportivo dans le cadre du match opposant le FC Mallorca à l'Athletic Club de Bilbao pour la finale de la copa del rey : " C'est une période difficile, lorsque les choses ne vont pas bien....

mentalement, les choses nous affectent d'une certaine manière et je ne fais pas exception à la règle. "

Nadal n'arrive pas à retrouver de bonnes sensations.

Le champion aux 22 titres du Grand Chelem fait tout ce qu'il peut pour pouvoir être compétitif mais il n'y arrive tout simplement pas et il l'a confirmé dans une interview plus poussée avec Movistar : " Malheureusement, mon corps ne me le permet pas.

J'ai eu une année et demie compliquée. La vérité, c'est que tout devient difficile, j'essaie tous les jours, d'ailleurs je reviens de l'entraînement, ce matin. J'ai des choses à régler et la réalité est que, pour le moment, je ne me sens pas du tout prêt pour jouer.

C'est difficile, mais honnêtement, sur le plan personnel, tout va bien, mais sur le plan professionnel, c'est difficile. En fin de compte, il faut mettre en balance tout ce qui s'est passé dans ma carrière.

Dans les mauvais moments, on se rappelle aussi qu'on a vécu des choses qu'on n'aurait jamais rêvé de vivre et je continue à essayer, mais c'est vrai que la situation est compliquée. "

SHARE