Fabrice Santoro : " Le message de Rafael Nadal m'a donné la chair de poule "



by KHALIL SEMLALI

Fabrice Santoro : " Le message de Rafael Nadal m'a donné la chair de poule "
© Getty Images Sport / Adam Pretty

La une de ces derniers jours est le retour de Rafael Nadal qui a annoncé qu'il allait être présent au tournoi de Brisbane. Après quasiment un an hors des courts, il est difficilement imaginable que cette annonce n'ait pas suscitée des réactions vives et différentes au sein de la communauté du tennis et auprès des fans.

Si certain comme le journaliste Benoit Maylin pensent que la médiatisation du retour de la légende du tennis espagnol est un tapage médiatique non nécessaire, d'autres comme Fabrice Santoro n'ont pas pu cacher leur émotion de revoir le roi de la terre battue en action : " Le message qu'il a publié aujourd’hui ( Vendredi 1er décembre) est splendide.

C'est un message hyper émouvant j'en avais la chair de poule. C’était du pur Rafa, d'une sincérité sans limites. Dans son cas , la passion l'emporte sur tout. Et quand on voit les efforts qu'il a fait durant plusieurs mois pour espérer faire un retour avec l'inconnue et l'incertitude, c'est simplement incroyable.

C'est incroyable d’être prêt à faire tout ce qu'il a fait pour revenir sachant qu'il a déjà presque tout gagné "

Est-ce que Nadal va faire un miracle?

On attend de Nadal un retour aussi improbable que celui qu'il a fait lors de l'Open d'Australie en 2022, mais le scénario est différent.

Premièrement ce n'est pas la même blessure ni la même gravité. Alors qu'en 2021 il souffrait d'un problème au pied, en 2023 c'est une opération lourde de la hanche qu'il a subi. De plus, la période de convalescence n'est pas non plus la même !

Cela fait un an qu'il est hors circuit et iles difficilement envisageable qu'il puisse remporter l'Open d'Australie. Mais Nadal en est capable. Pour cela, il lui faut faire un bon parcours à Brisbane et reprendre confiance.

S'il passe la première semaine à Melbourne Park, alors là il deviendra un prétendant légitime au titre et peu de joueurs seront capables de le stopper.

Rafael Nadal