John McEnroe : "La rivalité Nadal-Federer, l'une des plus belle du sport"



by SARAH AIT SALAH

John McEnroe : "La rivalité Nadal-Federer, l'une des plus belle du sport"
John McEnroe : "La rivalité Nadal-Federer, l'une des plus belle du sport"

L’ancien n.1 John McEnroe n’a pas encore exercé en tant que coach. L'Américain est revenu sur le sujet lors d'un entretien accordé à Agi : "Je ne suis pas encore prêt pour ça, mais peut être qu’un jour je déciderais de partager un peu de mon savoir et de mon expérience avec l’un des jeunes de la nouvelle génération",a-t-il declaré, "j’aime beaucoup Nick Kyrgios, j’ai pu le voir évoluer de très près durant la coupe Laver, il a le potentiel de vaincre tous les grands, mais il est très peu constant, il y a aussi Denis Shapovalov et Stefanos Tsitsipas qui sont excellents, sans oublier Karen Khachanov avec sa puissance et Felix Auger-Aliassime qui ne finit jamais de me surprendre”, a avoué le vétéran de 60 ans.

Au sujet des espoirs américains, McEnroe a commenté : "En ce qui concerne mes compatriotes, je choisirais Reilly Opelka qui est grand de taille et puissante, puis Frances Tiafoe qui a lui besoin de temps pour évoluer et mûrir", a-t-il expliqué.

"Je viens d’une famille qui m’a appris à aimer tous les sports, je suis d'ailleurs un grand fan de football et de basketball et j’en ai pratiqué dans ma jeunesse avant de m’intéresser au tennis", a continué McEnroe en ajoutant, "je les ai inclus tous les deux dans mon académie pour offrir aux jeunes de New York plus de chances, et j’espère qu’un jour un joueur de cette ville pourra remporter Wimbledon, l’US open et pourquoi pas Roland Garros".

L’Américain a conclu en parlant de la longue série de duels entre Federer et Nadal : "La rivalité entre Roger Federer et Rafael Nadal est l’une des plus belles et des plus palpitantes de l’histoire du sport, ils sont exactement à l’opposé et semblent pourtant si complémentaires et talentueux, chacun à sa manière, on a tous pensé que cette rivalité s'était arrêtée il y a 5 ans, pourtant à Roland Garros ils ont démontré qu’ils étaient loin d’en avoir terminer".

John Mcenroe Frances Tiafoe