"Il a ensuite salué Rafael Nadal ...", a déclaré le journaliste

Le numéro 6 mondial ne se retirerait pas de si tôt du tennis professionnel

by Veronique Martin
SHARE
"Il a ensuite salué Rafael Nadal ...", a déclaré le journaliste

Le vétéran Espagnol Fernando Verdasco a révélé que son fils Mateo est un grand fan de tennis, à tel point qu'il lui a demandé à plusieurs reprises de pouvoir rencontrer Rafael Nadal lors de l'Open d'Australie 2023.

Les deux Espagnols n'ont pas brillé lors du premier Grand Chelem de la saison : 'Nando' n'a pas réussi à se qualifier pour le tableau principal, tandis que Rafa a déjà quitté la scène au deuxième tour et a subi une lésion au deuxième degré à l'iliopsoas.

L'ancien numéro 1 mondial devra rester dans les stands pendant quelques mois et il n'est pas exclu qu'il revienne sur le terrain directement sur la terre battue rouge de Montecarlo. Les derniers mois ont été vraiment compliqués pour l'Espagnol de 36 ans, qui a dû faire face à divers problèmes physiques.

Après la demi-finale atteinte à Wimbledon 2022, on n'admirait plus la meilleure version de Rafa. Beaucoup pensent que le champion du Grand Chelem à 22 reprises est très proche de la fin de sa carrière et qu'il ne remportera plus jamais de tournoi majeur.

Objectif de Rafael Nadal:

L'objectif du Majorquin est certainement Roland Garros, où il ira chercher son 15e sceau. Rafa est hors de combat depuis qu'il a subi une entorse à la hanche à l'AO Selon le journaliste Blair Henry, Verdasco a parlé de son fils de deux ans qui voulait rencontrer "son ami Rafael Nadal".

"Selon Fernando Verdasco, son fils de 2 ans, Mateo, est obsédé par le tennis et lui a demandé à plusieurs reprises quand il pourrait voir" son ami Rafa "en Australie", a écrit Henley dans un tweet.

L'oncle de Rafael Nadal, Toni, a déclaré que le numéro 6 mondial ne se retirerait pas de si tôt du tennis professionnel. "Dans son esprit, il ne prend pas sa retraite pour le moment. Ce que disent les médecins c’est autre chose.

Il faut aussi qu’il ne ressente plus autant de douleur. Le moment est encore bon et s'il est en forme, il continuera", a révélé l'Espagnol lors d'une réunion pédagogique. "Au final, c'est un combat compliqué contre un grand champion comme Djokovic.

Vaincre Djokovic est difficile car Djokovic est plus frais que lui. Il aura des options à Roland Garros et après la France. Nous verrons", a affirmé Toni. L'oncle de Rafael Nadal, Toni, a récemment expliqué comment l'Espagnol gérait la paternité.

"Ma relation avec l'enfant est la même que j'aurais avec n'importe quel membre de la famille. C'est le fils de mon neveu, et j'en suis ravi car, pour le moment, c'est le benjamin de la famille. Nous sommes tous très heureux et avec la satisfaction de voir un autre enfant dans la famille", a-t-il déclaré.

Rafael Nadal
SHARE