Patrick Mouratoglou : La course au GOAT entre Djokovic et Nadal va vraiment commencer

Le Serbe sera autorisé à participer à tous les tournois de Grand Chelem ce qui relance la grande course au meilleur joueur de tous les temps.

by Khalil Semlali
SHARE
Patrick Mouratoglou : La course au GOAT entre Djokovic et Nadal va vraiment commencer

L'entraîneur Patrick Mouratoglou affirme que la course au titre de GOAT entre Novak Djokovic et Rafael Nadal "commence vraiment maintenant" après avoir appris que le Serbe sera autorisé à participer aux quatre tournois du Grand Chelem cette année.

L'année dernière, Djokovic s'était vu refuser la participation à l'Open d'Australie et à l'US Open. Au début de la saison 2023, Djokovic a fait un retour triomphal à l'Open d'Australie.

Selon des rapports en provenance des États-Unis, l'administration Biden mettra fin à toutes les mesures d'urgence COVID-19 à partir du 11 mai.

"Novak Djokovic sera en mesure de jouer les 4 Grand Chelems en 2023.

La course au GOAT va vraiment commencer", a écrit Mouratoglou sur Twitter.

Mouratoglou : La course au GOAT entre Djokovic et Nadal va vraiment commencer.

En remportant l'Open d'Australie, Djokovic a égalé Nadal sur la liste des records de tous les temps en Grand Chelem avec 22 Majeurs.

Le prochain Grand Chelem aura lieu fin mai et début juin à Roland-Garros. Après avoir rejoint Nadal sur la liste des records de tous les temps en Grand Chelem, Djokovic a souligné qu'il "ne veut pas s'arrêter là".

"Bien sûr, je suis motivé pour gagner le plus grand nombre de chelems possible. À ce stade de ma carrière, ces trophées sont le plus grand facteur de motivation pour lequel je continue à concourir.

C'est le cas sans aucun doute. Je n'ai jamais vraiment aimé me comparer aux autres, mais bien sûr, c'est un privilège de faire partie de la discussion en tant que l'un des plus grands joueurs de tous les temps." "Si les gens me voient ainsi, bien sûr, c'est très flatteur, car je sais que je consacre autant d'efforts et d'énergie à essayer de gagner des chelems que n'importe qui d'autre.

J'ai encore beaucoup de motivation. Voyons jusqu'où cela me mènera. Je n'ai vraiment pas envie de m'arrêter là. Je n'ai pas l'intention de m'arrêter . Je me sens bien. Je sais que lorsque je me sens bien physiquement et mentalement, j'ai une chance de gagner n'importe quel tournoi contre n'importe qui", a déclaré Djokovic.

Patrick Mouratoglou
SHARE