Paul McNamee : " Le facteur X, c'est le corps de Rafael Nadal "

L'Australien estime que l'Espagnol a perdu du terrain physiquement et qu'il ne sera pas un prétendant pour l'Open d'Australie.

by Sarah Ait Salah
SHARE
Paul McNamee : " Le facteur X, c'est le corps de Rafael Nadal "

Bien que ses meilleures années soient derrière lui, du moins en apparence, Stan Wawrinka continue d'être l'une des grandes figures de l'ATP. Le multiple champion du Grand Chelem préfère être réaliste et il estime qu'à 37 ans et en étant numéro 148 mondial, remporter à nouveau un titre dans cette catégorie est pratiquement une "mission impossible".

C'est une réalité que dans un passé récent ses rivaux générationnels, Roger Federer et Rafael Nadal, ont déjà fait, qui après s'être remis d'une série de blessures ont pu revenir au sommet.

Cette situation est très éloignée dans son cas. "Je pense qu'il est impossible de comparer Roger et Rafa avec le reste des joueurs, nous sommes tous différents. Dans mon cas, j'ai eu ma première grosse opération en 2017 et j'étais de retour dans le top 20.

Je jouais à un très haut niveau et j'en étais très heureux. Maintenant, j'ai subi une autre opération et j'ai déjà 37 ans, presque 38. Je ne rajeunis pas. C'est plus difficile. Je pense que j'ai encore de bons résultats en moi, je peux gagner des tournois et j'espère le faire la saison prochaine.

Je ne suis pas sûr du niveau du tournoi, mais tant que j'y prends plaisir, je continuerai à essayer", a souligné le vétéran suisse. En ce qui concerne la motivation qu'il a trouvée pour revenir sur le circuit après tant de blessures, il a souligné : "La première raison, ce sont les fans, l'émotion que l'on ressent quand on joue.

Je pense que revenir en Australie est toujours spécial. Les fans sont incroyables ici, ils aiment le sport et viennent s'amuser pendant les matchs. Je pense que c'est la première raison pour laquelle je continue, j'aime l'excitation que je peux ressentir.

Je suis sûr que le jour où j'arrêterai de jouer au tennis, je ne retrouverai jamais cette émotion. J'aime le tennis, la compétition et le processus pour arriver à la victoire, même quand c'est difficile."

Paul McNamee parle de Nadal

Le tennisman australien à la retraite Paul McNamee estime que Rafael Nadal aura du mal à défendre son titre à l'Open d'Australie cette année.

"Cette fois, Djokovic, le neuf fois champion et le favori mérité est là, et Nadal n'est même pas le mieux classé des Espagnols ! Ce titre appartient au numéro 1 mondial Carlos Alcaraz - jeune, fort et hyper rapide, quelqu'un que les spectateurs australiens ont besoin de voir", a-t-il écrit dans sa chronique pour The Age.

"Le facteur X, c'est le corps de Nadal. On pense que sa blessure à l'abdomen affecte son lancer de balle, mais ce qui me préoccupe le plus, c'est son récent aveu : 'Je dois devenir un peu plus rapide physiquement'

La couverture du court a toujours été un atout majeur de Nadal mais, et c'est cruel de le dire, je crains qu'il ait perdu du terrain dans ce domaine", a-t-il exprimé.

Rafael Nadal
SHARE