Rafael Nadal : "J'en avais marre de compter mes peines"



by VERONIQUE MARTIN

Rafael Nadal : "J'en avais marre de compter mes peines"

Rafael Nadal révèle qu'il reste en contact avec Roger Federer et dit que le Suisse profite jusqu'à présent de sa retraite. Fin septembre, Federer, âgé de 41 ans, a mis fin à son illustre carrière de tennis à la Laver Cup.

Avant que Federer n'annonce ses plans de retraite au public, il a d'abord appelé Nadal au téléphone afin que l'Espagnol découvre avant tout le monde ses intentions. "Il est heureux, profite de la vie, ravi.

On se parle régulièrement. Nous avons une très bonne relation et il fait des choses. Il était à Tokyo et ailleurs. Je lui ai parlé régulièrement et bien, la vérité est qu'il n'a qu'à soigner son genou", a déclaré Nadal à Diario AS.

Lors du dernier match de sa carrière, Federer a fait équipe avec Nadal pour un match en double. Quand tout était fini, Federer a fondu en larmes à plusieurs reprises lors de son discours de retraite.

Nadal, qui a créé l'une des plus grandes rivalités sportives avec Federer, était également ému et a fondu en larmes. Ce moment est rapidement devenu viral et a été considéré par beaucoup comme l'exemple parfait de combien Federer et Nadal se respectent et s'apprécient.

"Le moment était le sien. L'une des grandes icônes de l'histoire du sport partait. J'étais très ému car au final je l'ai vécu en tant que rival, en tant que coéquipier et aussi en tant que fan.

Je suis un athlète professionnel mais je suis un grand fan de sport et j'apprécie beaucoup."

Rafa Nadal a subi une déchirure abdominale à Wimbledon

S'adressant à Marca, la légende Espagnole Rafael Nadal a expliqué comment il s'était rendu à Paris en boitant du pied.

"Le titre à Paris était totalement inattendu. Quelques semaines auparavant, j'avais quitté Rome en boitant et c'était un miracle que les médecins aient trouvé un moyen d'engourdir les nerfs de mon pied.

Je suis arrivé avec une très mauvaise préparation, mais j'avais beaucoup de confiance dans mon tennis et le jour clé, en quart de finale contre Djokovic, j'ai très bien joué", a déclaré l'Espagnol.

Nadal a également révélé avoir subi une autre déchirure à l'abdomen avant l'US Open mais l'a caché aux médias. "Depuis cette déchirure abdominale, l'année a été un désastre parce que je l'ai de nouveau rompue la semaine avant l'US Open. Mais je n'ai rien dit à personne parce que j'en avais marre de compter mes peines", a-t-il ajouté.

Rafael Nadal Wimbledon